Magazine Humeur

En attendant la simplification, sur la route qui mène à la création d’entreprises, les arnaques !

Publié le 28 juillet 2015 par Pierre Thivolet @pierrethivolet

En attendant la simplification, sur la route qui mène à la création d’entreprises, les arnaques !

Attention: Arnaque au Kbis

Bien sûr, nous connaissons tous, les spams, les courriels douteux qui encombrent régulièrement nos boîtes mails. Il en existe toute une gamme. D’abord le classique : La veuve milliardaire qui malade en phase terminale, cherche un héritier: Vous, bien sûr ! ça donne ( avec les fotes d’ortografe ):«  Bonjour, je m’appelle Marie-Dominique Boloss, j’ai 56 ans, je suis veuve et seule, mon mari ait mort en me laissant un 1 millions d’euros. Moi-même , je suis atteinte d’une sclairose en plaques foudroyanteet mes jours sont comptées. Je cherche une personne debien à laquelle je pourrai léguer mon largent avant que le Seigneur ne me rapelle à lui… etc… etc… » Il y aussi les inévitables : "Bravo, vous avez gagné 1 million d’euros au grand tirage de notre jeu untel"  tous se terminant par « cliquez ici ». Et nous savons tous qu’il ne faut pas cliquer et vite, tout mettre à la poubelle. Il y a aussi des pourrièls ( de « courriels pourris ») plus élaborés qui jouent sur nos angoisses de l’administration : « Trésorerie générale de Rennes», « finances-gouv.etc… » : «  vous devez payer la somme de tant … sous huitaine … sinon, poursuite, blabla, blabla « ; certains sont très bien faits avec des en-têtes et surtout une langue qui est bien celle , menaçante, utilisée par les huissiers et l’administration. Et toujours le fameux : « cliquez ici » ou « envoyez votre RIB ». Il y a encore les pourrièls qui rusent avec vos prélèvements automatiques, l’abonnement internet, électricité. Ils utilisent les mêmes logos, affirment que votre prélèvement a été rejeté et qu’il faut vite régulariser votre facture. Les esprits chagrins mettent évidemment en cause internet, comme pour le développement des sites pédophiles, l’accès des très jeunes à la pornographie, ou l’endoctrinement par les islamistes : Toutes nos dérives seraient dues au développement d’internet, c’était mieux du temps du papier et de la lettre timbrée. C’est évidemment faux. Ainsi aujourd’hui, une nouvelle arnaque s’est développée par courrier lettre qui vise les créateurs d’entreprises et qui profite du fait qu'en France, créer une société reste un vrai chemin de croix malgré toutes les simplifications administratives annoncées. Cela ne se fait toujours pas en un clic, une heure et un euro. Et il n’existe toujours pas de guichet centralisé pour toutes les démarches. Sans parler de l’ouverture – obligatoire - d’un compte en banque. Et là, ce n'est vraiment pas de la faute du gouvernement, mais à moins de s’appeler Xavier Niel ou Mathieu Pigasse, c’est plus difficile qu’un grand oral de l’ENA! Vous subissez des interrogatoires dignes de la NSA américaine, où l’on vous demande tout sur votre passé, celui de vos associés, et comment vous vous êtes connus, et que faisait votre père...il ne manque que la fouille avec toucher rectal. Tout cela pour ouvrir un compte, non pour demander une avance de 1 million d’euros; LOL! Ensuite, à peine créée, votre société est assaillie de demandes de toutes parts. Il y a bien sûr, l’URSSAF, les impôts, les mutuelles, les caisses de retraites qui se rappellent à votre bon souvenir. Autant de tue-l’esprit d’entreprise. Et puis, depuis quelques mois est apparu un courrier qui semble être très en vogue. Il s’agit d’une lettre à en tête du Kbis, le fichier d’enregistrement des entreprises, et qui vous demande de régler 298 € 49 de régularisation, sous huit jours, sinon «  vous serez automatiquement radié de nos fichiers ». Il faut régler par chèque, et envoyer le tout par courrier à Kbis info-services, 6, rue du Jeu de l’Arc 34000- Montpellier. De nombreuses personnes ont été victimes des arnaqueurs de cette société qui, si l’on regarde au verso de la page, écrit en tout petit et en gris, est domiciliée en… Tunisie !En matière d’escroquerie la créativité humaine semble sans limite. Là aussi l’absence d’un guichet central pour les créateurs d’entreprises se fait cruellement sentir ! Emmanuel (Macron), si tu veux vraiment aider les créateurs d’entreprises, les petits, c’est là-dessus qu’il faudrait faire porter tes efforts !Nous vivons une e-poque formidable.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Pierre Thivolet 4273 partages Voir son profil
Voir son blog