Magazine Voyages

DATAtourisme : vers une moulinette à SIT ?

Publié le 28 juillet 2015 par Jlboulin @etourismeinfo

LA DGE (direction générale des entreprises) nous informe que le projet DATAtourisme vient de gagner un appel à projets « Industrialisation de la mise à disposition de données ouvertes » du fonds « Transition numérique et modernisation de l’action publique .

DATAtourisme figure parmi les 42 lauréats de cette première vague d’appels à projets du Programme d’Investissements d’avenir. A ce titre, il bénéficie de 245 000 € pour concrétiser la réalisation de sa brique technologique. Ce montant représente 50% du budget global alloué au projetet et complète les contributions financières déjà engagées par les membres du RN2D et la DGE.

DATAtourisme, c'est quoi?

Le projet a été porté au départ par le RN2D (réseau national des destinations départementales). L'objectif est de créer une plateforme nationale, ou « guichet unique », pour faciliter la collecte et la diffusion de données ouvertes, produites par les acteurs institutionnels du tourisme et susciter ainsi le développement de nouveaux services numériques.

En clair, n'importe quelle start-up pourra aller piocher dans une même boîte les données provenant de tous les SIT de France. Comme le souligne le communiqué de presse, "Avec le projet DATAtourisme et sa mise en œuvre collaborative, la DGE apporte une réponse aux attentes exprimées par de nombreux professionnels de pouvoir mieux exploiter les informations générées par l’essor des services numériques et leurs usages. L’uniformisation, la collecte et l’accès aux données touristiques qualifiées constituent un prérequis pour améliorer la chaîne de services touristiques et contribuer au renforcement de la compétitivité et de l’attractivité de la France."

Affaire à suivre, donc...


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Jlboulin 66934 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine