Magazine Santé

GROSSESSE: La prise de poids au premier, impacte les naissances suivantes – American Journal of Obstetrics and Gynecology

Publié le 28 juillet 2015 par Santelog @santelog

GROSSESSE: La prise de poids au premier, impacte les naissances suivantes – American Journal of Obstetrics and GynecologyLe poids de la mère au cours de la première grossesse peut avoir un impact sur les naissances suivantes, explique cette recherche de l’Université Saint Louis. Et les complications peuvent "faire surface", même si tout s’était bien passé, la première fois. Des conclusions présentées dans l’American Journal of Obstetrics and Gynecology qui appellent encore une fois les femmes au juste poids, dès la période de conception.

La majorité des patientes ignorent la prise de poids adaptée durant la grossesse. La prévalence de l’obésité chez les femmes est en augmentation, chez les femmes enceintes aussi. Pourtant le risque accru de complications pour la mère et/ou pour l’enfant aest bien connu en cas de poids corporel trop ou trop peu élevé de la mère durant la grossesse. On sait que la prise de poids devrait être adaptée en fonction de l’IMC de départ, que le juste poids de la mère fait le juste poids de l’enfant, etque l’excès de poids pendant la grossesse est associé à un risque accru de complications pour la mère et l’enfant,

Sans certains cas, ces mamans en insuffisance pondérale ou en surpoids vont vivre une grossesse sans complication la première fois. Elles "resteront" néanmoins à risque accru d’effets indésirables au cours de leur deuxième grossesse, expliquent ici les auteurs. Un risque qui ne disparaît pas, même si ces femmes reprennent un poids normal pour la grossesse suivante. Ces conclusions sont issues de l’analyse des dossiers des registres des naissances de 121.092 femmes. L’analyse confirme que, par rapport aux femmes ayant un poids de santé,

·   les femmes en insuffisance pondérale au cours de leur première grossesse ont un risque accru:

-   de 20% de naissance prématurée pour la grossesse suivante,

-   de 40% d’avoir un bébé de faible taille pour l’âge gestationnel au cours de leur deuxième grossesse, par rapport aux femmes de poids santé.

·   les femmes en surcharge pondérale lors de leur première grossesse, ont un risque accru:

-   de 54% d’avoir un bébé de grande taille pour l’âge gestationnel,

-   de 156% de pré-éclampsie,

-   de 85% d’accouchement par césarienne,

-   de 37% de décès néonatal dans les 28 premiers jours de vie.

C’est donc dès la première conception que les femmes doivent apprendre et s’efforcer de bien gérer leur poids.« Le corps se souvient, mais nous ne savons pas exactement comment « , commentent les auteurs. 

Source:American Journal of Obstetrics and Gynecology 20 June, 2015 10.1016/j.ajog.2015.06.031Prepregnancy body mass index in a first uncomplicated pregnancy and outcomes of a second pregnancy

GROSSESSE: La prise de poids au premier, impacte les naissances suivantes – American Journal of Obstetrics and Gynecology
Lire aussi:GROSSESSE, PRISE de POIDS et OBÉSITÉ: Mieux informer, mieux dépister


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Santelog 70292 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine