Magazine Santé

Journée mondiale contre l'HÉPATITE: Sans vaccination, 90% des enfants infectés l'auront – World Hepatitis Day

Publié le 28 juillet 2015 par Santelog @santelog

L’hépatite reste une maladie mal connue sans doute parce qu’elle peut être de 5 types, A, B, C, D ou E. Chaque type ayant de plus des modes de transmission spécifiques. Cette Journée mondiale du 28 juillet, organisée par l’OMS et ses partenaires contre l’hépatite, doit donc être l’occasion de mieux comprendre, apprendre et surtout apprendre à se protéger. Parmi les axes de cette Journée mondiale 2015, la vaccination contre l’hépatite B, essentielle chez le petit enfant, car  » sans vaccination, 90% des enfants infectés l’auront « 

Journée mondiale contre l'HÉPATITE: Sans vaccination, 90% des enfants infectés l'auront – World Hepatitis Day
Des millions de personnes dans le monde sont infectées par les virus A, B, C, D et E de l’hépatite : On estime ainsi à :

-   A : 1,4 million par an le nombre de cas d’hépatite A dans le monde.

-   B : Plus de 780.000 décès chaque année de l’hépatite B, malgré l’existence d’un vaccin,

-   C : 130 à 150 millions, le nombre d’individus porteurs chroniques de l’hépatite C, et jusqu’à 500.000 le nombre de décès, chaque année de pathologies hépatiques liées à l’hépatite C,

-   D (la forme la moins fréquente, mais la plus sévère) : 5% des porteurs de l’hépatite B co-infectés par le HDV, soit à 20 millions de personnes, la prévalence du HBV.

-   E : 20 millions le nombre d’infections par le virus de l’hépatite E, à plus de 3 millions de cas aigus d’hépatite E et à 56.000 le nombre de décès liés à la maladie.

Par simple contact avec une personne infectée (A), avec le sang (B, C) ou d’autres fluides corporels d’une personne infectée (B, C, D) ou par l’ingestion d’eau (E) ou d’aliments contaminés (A), différents modes de transmission rendent l’hépatite complexe pour le public.

Des progrès importants ont été réalisés ces dernières années pour combattre les hépatites, nouveaux traitements pour la  » C « , vaccination et grands chantiers d’assainissement de l‘eau potable pour la  » A  » et campagnes de vaccination pour la  » B « .

L’hépatite B, celle qui a son vaccin : B illustre parfaitement l’axe de cette Journée,  » chacun peut se protéger « , car B a son vaccin. Or la probabilité que l’infection devienne chronique dépend de l’âge de l’infection. Les jeunes enfants infectés par le virus de l’hépatite B sont donc les plus susceptibles de développer des infections chroniques : 80 à 90% des nourrissons infectés durant leur première année de vie de développeront des infections chroniques (Voir visuel ci-contre).

Journée mondiale contre l'HÉPATITE: Sans vaccination, 90% des enfants infectés l'auront – World Hepatitis Day
La réticence à la vaccination contre l’hépatite B : Le cas de la France, souligné par le BEH de l’Institut de veille sanitaire* montre encore de fortes réticences à la vaccination en population générale et chez les médecins. En cause, des suspicions de lien entre cette vaccination et le risque de sclérose en plaques. Ainsi, 31,3% des parents français ont au moins un de leurs enfants non vacciné et 26,4% ne sont pas certains d’avoir bien fait vacciner tous leurs enfants. 46,8% sont méfiants vis-à-vis de la vaccination, 36,0%, y sont opposés. La Journée est donc bien l’occasion de rappeler l’importance de la vaccination des enfants contre l’hépatite B, y compris dans les pays riches, comme la France.

 

Source: World Hepatitis Day

World Health Organization: http://www.who.int/mediacentre/factsheets/fs204/en/

*InVS BEHN° 26-27 | 28 juillet 2015

Journée mondiale contre l'HÉPATITE: Sans vaccination, 90% des enfants infectés l'auront – World Hepatitis Day
Plus d’études surles Hépatites


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Santelog 70291 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine