Magazine Environnement

J’ai un QI d’huître, suis-je fichu ?

Publié le 28 juillet 2015 par Nicomak @Myriam_Nicomak

Dans ce billet, j’aimerais aborder la question de l’intelligence et des manières de l’évaluer.

Le système éducatif classique (encore très répandu) est construit de sorte que les bonnes notes signifient que l’on est intelligent et par conséquent qu’on est supposé réussir dans la vie.

Ce schéma de pensée binaire (réussite ou échec) régit notre vie depuis l’enfance jusqu’aux grandes écoles et est renforcé par des méthodologies d’évaluation dont la plus connue est le test QI.

– Comment se fait-il qu’une réussite scolaire ne signifie pas forcément réussite sociale ou professionnelle ?

– Qu’en est-il de l’aisance relationnelle, de l’aptitude physique ou bien la capacité de s’exprimer clairement … ?

En réalité, les tests QI ne sont qu’une des composantes de l’intelligence globale.

Ils abordent l’intelligence d’une manière unique, mesurable et surtout déconnectée de toute réalité. Son principe limitant fait qu’une fois le score établi, l’intelligence de l’individu n’est pas sensée évoluer.

Or s’il y a bien une caractéristique qui définit bien l’être humain c’est sa capacité à évoluer et à s’adapter !

En 1983 Howard GARDNER proposait dans son livre « Frame of Mind » une nouvelle approche de l’intelligence. Cette approche nommée « Théorie des intelligences multiples » (IM) est étonnante de part sa simplicité et son évidence.

Pour la comprendre, il est nécessaire de changer de regard et d’accepter la diversité des comportements intelligents au quotidien.

Cette évolution de la pensée (pour lui ajouter de multiples dimensions) amène à considérer l’intelligence comme :

  • N’étant pas statique : Elle peut évoluer durant toute la vie
  • S’exprimant avec diversité (de multiples manières)
  • S’adaptant au contexte et à l’environnement à travers différentes compétences :
    • 1 – Résoudre (des problématiques du quotidien)
    • 2- Créer (en s’adaptant à son environnement socio-culturel)
    • 3- Apprendre (assimiler les informations des 2 précédentes compétences)

Selon la théorie des intelligences multiples, il existe  8 formes d’intelligences et nous les possédons toutes, mais à des degrés d’intensité différentes qui peuvent évoluer tout au long de la vie (tant qu’il y a une forme d’apprentissage). Voici un schéma pour vous les présenter.

Theorie-Intelligences-Multiples

Cette approche n’apporte pas de jugement de valeur sur ses différentes formes et aucune forme de hiérarchisation n’est à faire. Cependant, en référence au début de cet article, il est évident que notre société nous encourage à en exploiter certaines au détriment d’autres.

La prise de conscience de cette équité des valeurs entre les différentes formes d’une part et du favoritisme sociétal orienté « réussite » d’autre part, encourage par conséquent la prise de recul et une meilleure estime de soi.

A quoi/qui s’applique cette théorie ?

Nous pourrions penser automatiquement à la formation scolaire, universitaire et même en milieu professionnel. Dans ce cas, cela concerne les formateurs, les enseignants, … les parents. Est-ce tout ?

Et bien, je dirais que cela nous concerne tous et j’aime considérer cette approche avec un regard plein d’espoir car cette diversité (ni positive, ni négative) qui fait la richesse de l’homme, nous permettrait de ne pas marcher selon une ligne droite préétablie, mais donnerait plutôt à chacun le droit d’emprunter son propre chemin.

Il ne tient qu’à nous de choisir les formes d’intelligences que nous souhaitons cultiver et exploiter dans nos activités (pas uniquement professionnelles).

Vous souhaitez mesurer votre IM ? Voici un test en ligne (en Anglais) …

Si vous l’avez testé et que vous souhaitez le commenter, n’hésitez-pas à me donner votre retour

:)

A bientôt !


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Nicomak 277 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte