Magazine Environnement

Barack Obama annonce un plan inédit pour protéger l'environnement

Publié le 03 août 2015 par Bioaddict @bioaddict
Le président américain Barack Obama a lancé le lundi 3 août 2015 le "America's Clean Power Plan", un plan qu'il décrit comme "l'avancée la plus importante" des Etats-Unis dans la lutte contre le changement climatique et la protection de l'environnement.

Alors que la prochaine conférence sur le climat (COP21) se tiendra à Paris fin 2015, Barack Obama lance en ce début août son Plan pour une énergie propre (America's Clean Power Plan) qui marquera une étape encore "jamais franchie" par les États-Unis dans le combat contre les changements climatiques.

La Plan, qui comportent une série de règles et de réglementations, impose notamment aux États-Unis, qui comptent encore 1 200 centrales à charbon très polluantes, de réduire de 32 % leurs émissions de gaz à effet de serre (par rapport aux niveaux de 2005) liées à la production d'électricité d'ici à 2030. L'accent sera mis sur les énergies renouvelables, comme le solaire et l'éolien, dont la part pour la production d'électricité devra passer à 28 % en 2030.

"Les centrales électriques sont la principale source de pollution par le carbone nocif qui contribue au changement climatique" explique Barack Obama dans une vidéo diffusée le dimanche 2 août et largement partagée sur les réseaux sociaux. "Mais jusqu'à présent", les autorités fédérales n'ont imposé "aucune limite à cette pollution" générée par les centrales, précise-t-il soulignant que le changement climatique constitue désormais une menace pour l'économie, la santé, le bien-être et la sécurité des Etats-Unis (et du monde entier d'ailleurs). "Dans l'intérêt de nos enfants, pour la santé et la sécurité de tous les Américains, cela va bientôt changer" affirme Barack Obama plus déterminé que jamais à lutter contre le réchauffement climatique et à protéger l'environnement.

Il faut savoir que les centrales électriques sont responsables de près de 40 % des émissions américaines de dioxyde de carbone, le gaz le plus répandu contribuant au changement climatique. Cette mesure écologique permettra également selon Obama de réduire les factures d'énergie des particuliers, de créer des emplois dans le secteur des énergies renouvelables et même d'assurer des services énergétiques plus fiables.

L'ancienne secrétaire d'Etat Hillary Clinton, qui fait figure de favorite dans la course à l'investiture démocrate pour la présidentielle de 2016, a vanté les mérites du plan d'Obama voyant dans ces mesures un "grand pas en avant".

Le Président américain recevra dans les prochains mois à la Maison Blanche le Pape François, très engagé également dans la protection de l'environnement, et qui a publié en juin 2015 une encyclique centrée sur l'écologie, dans laquelle il invite chacun " à un nouveau dialogue sur la façon dont nous construisons l'avenir de la planète ". Les deux hommes, unis dans la cause écologique, devraient lancer un appel commun à l'action pour lutter contre le réchauffement climatique.

"Nous avons peu de temps avant que la possibilité de rester sous les 2°C ne disparaisse" ont averti les experts du GIEC (Groupe intergouvernemental d'experts sur l'évolution du climat) dans un rapport de synthèse publié fin 2014 à Copenhague. Pour cela, les émissions mondiales de gaz à effet de serre devront être réduites de 40 à 70% d'ici 2050, et disparaître à l'horizon 2100, auquel cas le changement climatique aura des " impacts graves, étendus et irréversibles" selon les experts.

Si beaucoup diront que le Plan annoncé par Barack Obama n'est pas suffisant, on ne peut que saluer sa motivation et son engagement. Avec beaucoup de pédagogie, il essaie aujourd'hui de sensibiliser les populations et de pousser son pays, doucement mais sûrement, sur la voie de l'écologie. Et il doit notamment aujourd'hui faire face sur ce sujet au puissant lobby pro-charbon, l'American Coalition for Clean Coal Electricity, et à la ferme opposition du Congrès contrôlé par les Républicains qui pensent que son Plan pour le climat aura des "conséquences dévastatrices sur l'économie" américaine. Dans un monde où l'argent est (encore) roi, Barack Obama va ainsi devoir faire preuve de courage et de tenacité pour montrer et imposer la voie d'un avenir durable...

Pour découvrir le "America's Clean Power Plan" de Barack Obama, rendez-vous sur le site www.whitehouse.gov//climate-change

A lire aussi : Ecologie : ce que va changer la loi de transition énergétique en France

Stella Giani


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Bioaddict 1760784 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte