Magazine Info Locale

JO Paris 2024 : La Rochelle, Marseille et le Morbihan en pôle position pour accueillir les épreuves nautiques

Publié le 03 août 2015 par Blanchemanche

#JOParis2024 #LaRochelle
  • 3 août 2015

Alors que la ville de Paris est candidate pour l’organisation des Jeux Olympiques 2024, elle doit encore choisir quel site remportera le titre de « territoire hôte site de voile » et accueillera ainsi les épreuves nautiques. Sur les six sites en compétition, trois se sont attirés les faveurs du comité en charge du dossier : La Rochelle, Marseille et le Morbihan.PHOTO FRANCOIS DESTOC / LE TELEGRAMME QUIBERON (56) Voile Quiberon SoloC’est officiel depuis plusieurs semaines : la ville de Paris est candidate pour l’organisation des Jeux olympiques 2024. Si la capitale s’est lancée officiellement dans la course le 23 juin dernier, il lui reste encore à choisir le site qui organisera les épreuves nautiques. Depuis le début de l’été, cinq villes et un département sont en compétition pour décrocher ces épreuves de voile : Brest, La Rochelle, Le Havre, Marseille, Hyères et le Morbihan.Six candidats dont deux devaient être éliminés par le Comité Ambition Olympique et Paralympique le 25 juin dernier. Une lourde tâche que le Comité a préféré décaler, laissant encore de l’espoir à chacun des candidats. Ceci jusqu’à encore récemment. En effet, alors que la décision finale ne doit être annoncée que le 8 septembre prochain, un trio de tête a finalement été annoncé.Après être allée à la rencontre des 6 candidats, une commission s’est en effet réunie mercredi 22 juillet dernier au siège du Comité National Olympique et Sportif Français (CNOSF) et scellé le sort de la moitié des candidats. Selon le journal L’Equipe, la commission a jeté son dévolu sur trois sites, La Rochelle, Marseille et le Morbihan, signant ainsi la fin de l’aventure olympique pour Brest, Le Havre et Hyères.Les membres de la commission – à savoir le président de la Fédération Française de voile, Jean-Pierre Champion, ainsi que les représentants du CNOSF, de l’INSEP (Institut national du sport, de l’expertise et de la performance) et du comité d’organisation des JO – se sont basés sur trois critères : « la qualité de l’environnement (météo, vent, plan d’eau), la garantie de la popularité de l’événement et la crédibilité maritime du site ».Parmi les trois lauréats, un classement serait même d’ores et déjà établit, plaçant La Rochelle en tête, suivie de Marseille et finalement du Morbihan pour la baie de Quiberon. Rien n’est encore joué cependant entre les trois candidats. Rappelons que La Rochelle a déjà été candidate auprès de Paris aux Jeux Olympiques de 2008 et 2012. Deux candidatures qui se sont soldées par un échec et qui pourrait dans les semaines à venir lui coûter son rêve olympique.En parallèle, si Marseille jouit pour l’instant de la deuxième place, la ville méditerranéenne, qui ne possède encore aucune infrastructure pour son village olympique, doit prouver qu’elle peut le construire pour des coûts réduits, le budget du dossier parisien étant particulièrement serré cette année. A la troisième place sur le podium, le Morbihan fait de son côté figure d’outsider dans ce trio, mais le premier gestionnaire de port de plaisance français pourrait, pourquoi pas, créer la surprise en septembre. Le suspens reste donc entier jusqu’au 8 septembre prochain.http://www.actu-economie.com/2015/08/03/jo-paris-2024-la-rochelle-marseille-et-le-morbihan-en-pole-position-pour-accueillir-les-epreuves-nautiques/

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Blanchemanche 29324 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte