Magazine Brico

Le chat en or massif

Par Vanessa | Pouzet

Une petite douceur est arrivée dans la famille la semaine dernière... une tite boule de poils : Lynn. En lisant quelques forums pour parfaire mes connaissances sur les chats, je me suis aperçue que le sujet était tendu ! Je vous assure, on dirait les forums photo... noooooooon si vous n'êtes jamais allé voir, je vous le conseille, c'est très divertissant ! Une question égale des insultes au pluriel. Injustice totale.
Choisir un élevage-animalerie-copains-refuge, chat d'intérieur-ou-pas, stérilisation-ou pas... des sujets hautement sensibles qui ne se posent pas ou peu pour les chiens.

Cela m'a donné envie de vous raconter mon parcours heureux de maman-chat. J'ai aussi eu envie de remercier l'élevage dans lequel est né " Lynn ", les British du Clos d'Eugénie où elle a été choyée comme une princesse et qui a fait d'elle la chatonne équilibrée, aimante, docile, joueuse, douce, alerte, chasseuse, câline, rigolote, curieuse, gourmande, magnifique, heureuse, bien dans ses patounes, sereine, confiante... qu'elle est depuis le premier jour.

Le chat en or massif

Éleveur est une profession qui souffre de la réputation de ceux qui le font mal, voire très mal et aussi de l'idée préconçue qu'un chat forcément ça se donne. On ne peut pas non plus oublier tous ces petits chats en refuge, qui attendent une famille. Mais les éleveurs perpétuent la richesse des différentes races, et leur singularité, c'est travail précieux à mon sens.

J'ai choisi d'adopter un chat de race pour cause de craquage total pour les " British " et leur caractère en OR MASSIF. Toujours doux avec les enfants (très important pour la maman que je suis), très adaptable (je peux déjà le confirmer, aucun souci pour le faire suivre en vacances, déménager), non-exclusif, très présent dans le foyer. Ce sont aussi des chats magnifiques, surtout ceux de Valérie, l'éleveuse du Clos d'Eugénie.
Je soutiens le travail déclaré

chat massif
c'est un équilibre pour tous, un respect des autres, le courage de payer de lourdes charges, alors que d'autres le font discretos en loucedé.
C'est un travail qui demande beaucoup à ceux qui le font bien : de la passion, des connaissances, de l'abnégation, un investissement de temps et d'argent, une présence quasi-permanente, être à l'écoute de ses animaux, ouvrir sa maison aux adoptants, donner des conseils... et plus encore. Les chatons sont soignés, pesés, vaccinés, pucés, nourris, blanchis, câlinés, préparés à leur futur vie, tout ça pendant 3 mois (pas 2 mois mais 3), cela a un coût. Mais c'est le temps qu'il leur faut pour profiter de leur maman, et beaucoup apprendre auprès d'elle.

Pour trouver un élevage qui correspondait à mes attentes : j'ai rayé de la liste tous les élevages qui se contentaient d'un simple copié-collé pour les textes explicatifs, ceux qui affichaient un impressionnant palmarès de chat de concours, ceux qui n'affichaient que quelques photos de chats prises par un pro qui ne reflétaient pas la réalité, j'ai lu attentivement les livres d'or, vérifié que les chatons restaient 3 mois auprès de leur mère, le nombre de chats... et j'ai trouvé le Clos d'Eugénie, le coup de coeur. J'ai tout de suite aimé comment Valérie parlait de ses chats à notre premier contact téléphonique, on sentait toute la bienveillance qu'elle leur porte. Elle les connaît sur le bout des doigts, c'est impressionnant. J'ai aimé les nombreuses photos des chats et chatons au fil des jours sur la page Facebook (addiction totale), en plus de pouvoir partager un bout de leur quotidien, on ne peut que constater qu'ils sont heureux et dorlotés, autant les petits que les grands.

Ma petite boule est arrivée chez nous sans pleur, et sans peur. Sac de transport, nickel ! Voyage en voiture, nickel ! Arrivée dans la maison, nickel ! Litière, nickel ! Vas-y que je te montre mon bidou poilu, nickel ! Première nuit, nickel !!! Elle a ronronné comme une tondeuse à gazon couchée à côté de nous. Niveau de stress, proche de zéro. Bonheur pour tous au-delà du max, le bien-être est communicatif <3
Avant de vous montrer plus de photos, c'est le moment de sortir ma phrase fêtiche que je dois à un agent immobilier " attention, prévoir coup de coeur ", c'est toujours mieux d'être prévenu et ça a le mérite de ne pas être prétentieux...

Je vous souhaite un bon week-end, et j'espère que je vais résister quelques heures à l'envie d'inonder mon Instagram de photos de chat !

Pour en savoir plus sur l'élevage des British du Clos d'Eugénie, vous pouvez visiter le site et la page Facebook. C'est un élevage situé dans les Yvelines en région parisienne, qui fait naitre d'adorables petits British : des British " Shorthair " aux poils courts et denses. Et cerise sur le gâteau dans quelques portées on trouve des petites raretés : les British " Longhair " à la coupe légèrement afro plus longue. Il y a des bleus (une sorte gris froid), des lilac ou lilas (un gris rosé), des bicolores (bleu et blanc ou lilas et blanc), le tout avec de beaux yeux dorés. Lynn, elle, est une British Longhair, bleu et blanc, c'est un canon tout simplement, un croisement entre un ours polaire-un hérisson et un écureuil, je vous laisse imaginer le résultat. Son papa est le plus beau des chats, un nounours, on dirait un chat de dessins animés, il ne raterait pour rien au monde un câlin même d'un inconnu. Sa maman, est une belle bicolore née dans un autre doux élevage à Linars proche d'Angoulême, les british du Filon d'or.
N'est-elle pas trop choupinette ???

Je profite de cet article pour relayer des infos utiles :
le numéro vert de la SPA, si vous perdez ou trouvez un animal
0 800 300 400
Ainsi que le site et applicationpour retrouver ou déclarer un animal

Pour ne rater aucun article, abonnez-vous à ma newsletter !


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Vanessa | Pouzet 2811 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines