Magazine Bons plans

Être forcé de ralentir : comment se ré-organiser ? Pack de « jolies cartes » à imprimer (printable gratuit)

Publié le 10 août 2015 par Christele

Sommaire :

Confidences : Pourquoi cet article ?

En ce moment je suis quand même très présente sur le blog … ? Qu’est ce qui pourrait faire que du jour au lendemain, je ne sois plus là ? L’ennui, la démotivation, le découragement … Bien sûr que non, j’adore cette nouvelle aventure et la blogosphère est plus que sympa ! Et bien tout simplement les aléas de la vie ! Ceux que l’on ne prévoit pas, ceux qui ne nous laissent pas le choix et ceux qui dérèglent totalement nos projets et notre organisation. Alors que tout allait pour le mieux dans ma vie, mes activités, ma grossesse, mes sorties etc; il m’est arrivé une petite expérience qui donne à réfléchir …

Je vous explique la situation brièvement :
Il y a deux jours, enceinte et dans mon huitième mois, je fais une grosse chute sur l’avant. (Pas de panique tout va bien !) Bref, transporté à l’hôpital par les pompiers; premier élément à contrôler : le bébé ! OK, ouf tout va bien, plus de peur que de mal. Bon je ne vais pas vous raconter les détails mais étant donné l’incompétence du personnel dans cet établissement, je décide quand même d’aller aux urgences de la clinique où je souhaite accoucher. Pareil, tout va bien mais le gynécologue me sermone car j’ai un autre problème dû à cet chute : mon coude. Et oui, je l’ai immobilisé car c’est lui qui a amorti la chute et le coude, ça fait très mal ! Alors il me dit qu’il faut absolument que j’aille faire une radio pour vérifier qu’il n’est pas cassé. Il a raison et je décide donc d’aller aux urgences d’une polyclinique près de chez moi. Ok trois hôpitaux en moins de 24h … Pareil, plus de peur que de mal, au bout de 2 jours, j’avais complètement retrouvé la mobilité de mon bras. Mais imaginez, pendant quelques heures, j’ai cru que j’avais le coude cassé et que j’allais être platré pendant un mois. En plus c’était le bras dont je me sers pour écrire et manger. C’était tous mes projets qui étaient retardés et une pause forcée d’un mois qui se profilait.

Ce qu’il s’est passé dans ma tête pendant ces 24h :
Je ne vous parle pas de l’inquiétude et de ma culpabilité par rapport à ma grossesse, ce n’est pas le sujet ici. Il me reste 1 mois et demi mois avant que bébé ne soit là. Je dois absolument en profiter pour faire tout ce que j’ai à faire car pas de contraintes. Il faut que j’avance un maximum sur tous mes projets. Ben oui je me suis mise en tête de reprendre deux formations à distance, refaire la maison de fond en comble (désencombrement, travaux et décoration), travailler sur mon blog (ce qui me prend tout mon temps en ce moment), tester plusieurs loisirs créatifs, travailler sur un projet de e-shop, préparer un voyage et sans oublier préparer l’arrivée de bébé. Autant vous dire que c’est vrai, malgré mon organisation, j’ai du mal à être sur tous les fronts car je n’avais pas prévu de temps pour me reposer physiquement et moralement … Bébé va bien mais je suis tombé sur le bras gauche, celui avec lequel je mange, j’écris, etc. Donc je ne pouvais plus rien faire. Bref, je me suis dit : Pourquoi « Dieu » (pourtant je ne suis pas croyante mais j’aime quand même me dire qu’il y a quelqu’un ou quelque chose pour nous guider dans la vie) me fait-il ça ? Bon ok ce n’est pas lui qui m’a fait glissé sur un sol mouillé mais il aurait pu faire attention à moi.

:(
Je suis enceinte, j’ai des tonnes de trucs à faire et il me RALENTIT ! Nous y voilà ! Dieu ou la vie, peu importe, me RALENTIT ! J’y suis forcée. J’avais pourtant lu tous les articles sur le thème « Ralentir pour réussir », du festival « A la croisée des blogs », organisé par Alexandre de Ceclair. J’étais d’accord mais honnêtement, tant que l’on y est pas confronté, est-ce qu’on en tient réellement compte ? C’est comme un enfant qui va quand même se brûler malgré les mises en garde juste pour voir … Et bien pour moi c’est pareil, je crois que la vie m’a mise en garde et m’a forcé à me remettre en question pour RALENTIR. Alors évidemment, j’aurais préféré ne pas chuter et que tout ça ne m’arrive pas, mais j’essaye d’en tirer des leçons et pendant ces 24h j’ai voulu trouver des réponses. Une fois rassurée par rapport à bébé, j’ai eu très peur pour mon bras car je pensais au blog (et à tout le reste). Je ne pouvais pas faire une pause, pas maintenant et la vie va peut-être m’y obliger. Sûrement pour mon bien et pour me tirer une sonnette d’alarme … Bon la finalité c’est qu’en réalité mon bras n’a absolument rien de grave ^^ donc je ne sais pas si je vais réussir à ralentir mais cela m’a permis de me remettre en question et de prendre le temps de réfléchir à tout ça. Ca se passera peut-être moins bien pour vous un jour; peut-être que vous serez immobilisé pendant quelques semaines … Alors que faire et comment faire ? Comment vous ré-organiser lorsque vous êtes forcé de ralentir le rythme ?

vie-organisee-ralentir-reussir-organiser4

« Ralentir pour réussir » : A la croisée des blogs

ATTENTION ! Ne pensez pas que ralentir veut dire être contre-productif. Bien au contraire ! Si je vous parle de ralentir, cela signifie vous détendre, prendre le temps de faire des pauses et le mieux est même de planifier ses pauses. Vous ne serez que plus productive en vous accordant ces moments car il sera plus simple de vous consacrer à vos tâches à 100% une fois remise au travail. Être productive veut surtout exprimer le fait de ne pas se laisser distraire par les éléments qui vous entourent (bruits, réseaux sociaux, mails, téléphone etc.).

Découvrez une sélection de blogs qui ont participé au thème « Ralentir pour réussir » :

  • Ceclair : Ralentir pour réussir
    « Avec ce thème, vous allez donc pouvoir promouvoir une utilisation plus raisonnée du temps, une utilisation plus humaine, plus naturelle, plus respectueuse de l’environnement et de la santé. »
  • Heureux au travail : Un temps de retard sur le bonheur
    « Parfois cette question simple résout une grande partie des problèmes d’urgence. Est-ce que cette tâche au travail est si urgente? Ou est-ce qu’il s’agit d’une urgence que vous vous imposez vous-même sous le stress? Est-ce la fin du monde si vous remettez ce document un jour plus tard? »
  • Bel et Bien : Faites une pause relaxation pour aller plus loin
    « Pourquoi faire une pause ?
    La nécessité de faire une, voir plusieurs pauses, lorsque l’on a un projet est une évidence, mais elle est rarement suivie. Quelque soit votre projet, professionnel, personnel, artistique, sportif, si vous ne prévoyez pas des pauses en fonction de la durée du projet, vous n’obtiendrez pas les résultats que vous espérez et vous allez galérer. Avoir la tête dans le guidon, c’est bien pour les coureurs cyclistes, sinon, c’est totalement improductif. Vous ne voyez pas ce qui se passe autour de vous. Vous ne voyez pas les erreurs que vous faites. Vous progressez beaucoup moins vite que vous le voudriez. Les erreurs s’accumulent car vous ne prenez pas le temps de vérifier. Vous oubliez de planifier. Vous n’êtes plus objectif pour votre projet. Vous êtes fatigué. Vous êtes stressé. Votre créativité diminue chaque jour. Vous dormez mal. Vous mangez mal. Vous devez faire chaque jour de plus en plus d’efforts pour vous concentrer. Etc…
    Faites des pauses, programmées, dès le début de votre projet.
    Les deux principales clés de votre réussite sont l’organisation et les pauses. »
  • Joanne Tatham : Plus dur, meilleur, plus rapide, plus fort… et ralentir régulièrement
    « Globalement, ce qui me permet de garder le cap à tous les niveaux, c’est justement cette alternance entre travail super intensif, et périodes de relâche. Avec ce rythme, je prends une semaine “off” ou au ralenti (avec des journées de travail super soft, qui se terminent vers 16h) tous les deux mois environ.
    Parce que ralentir, ça te permettra de prendre du recul :
    – sur ce que tu as fait au cours des dernières semaines
    – sur ce que tu as à faire pendant les semaines à venir »
  • Ceclair : Comment j’apprends à ralentir par Isabelle Miaou
    « Apprendre à RESPIRER, vraiment, calmement, profondément.
    Infirmière de la Santé au Travail au milieu des années 2000, plusieurs cadres très stressés m’ont remercié du simple conseil suivant : Chaque heure, prendre le temps de 3 vraies respirations ventrales. Rien que cela leur avait apporté beaucoup, même si pour certains, ce n’était qu’une ou deux fois chaque demi-journée et non pas toutes les heures. Quand ces personnes avaient installé l’habitude de ces 3 respirations, je leur demandais de boire lentement, de boire au verre et pas à la bouteille, un verre d’eau avant de respirer profondément en toute conscience. »
  • Deviendra Grand : Ralentir pour réussir : le petit guide pour réussir sans se presser
    « Vous devriez donc apprendre à ralentir pour mieux réussir et, surtout, arrêter de culpabiliser lorsque vous sentez le besoin de lever le pied. En relisant cet article, je m’aperçois qu’il donne finalement beaucoup de conseils pour avoir une vie plus équilibrée et moins oppressante : alterner les temps d’action avec les temps de réflexion et les temps de détente, produire (accomplir ses tâches essentielles) et consommer (lire et se former), accorder du temps à ses proches ou à soi seulement, … »
  • Penser changer : Ralentir pour réussir : l’art d’aller à l’essentiel
    « Vous n’avez pas à remplir chaque minute de votre journée. Laissez-vous du temps pour faire une pause. Si vous n’êtes pas à l’aise avec ces temps d’arrêt, pensez que ce temps est nécessaire pour vous détendre et grandir intérieurement. Faites des choses qui vous aident à vous relaxer. Faites de l’exercice. Lisez. Discutez au téléphone avec un ami. Libérez votre esprit du travail. Prenez du temps pour réfléchir sur votre vie. Marchez durant votre pause déjeuner. Ecrivez. Créez. Dessinez. Prenez des photos. Cuisinez. Méditez. Trouvez ce qui vous aide à vous détendre et faites-le un peu chaque jour. »
  • Sourire au stress : Débordé? Stressé? Voici 4 Bonnes Raisons de Ralentir
    « Ralentir pour GOÛTER à la JOIE de l’instant présent.
    Ralentir pour ANTICIPER les problèmes du quotidien.
    Ralentir pour LEVER la tête du guidon.
    Ralentir pour retrouver COURAGE, DOUCEUR ET MOTIVATION. »

vie-organisee-ralentir-reussir-organiser3

Conseils : comment se ré-organiser en étant forcé de ralentir ?

1. Listez ce que vous pouvez faire

Ça c’est la partie anti-déprime ! Première chose à faire pour ne pas démoraliser et paniquer. Listez suivant votre situation toutes les activités ou tâches que vous pouvez encore faire. Des loisirs jusqu’au tâches ménagères, vous pourrez toujours apporter votre contribution quelle que soit votre état. Même clouée au lit, vous pouvez lire, dessiner, écrire, crocheter, vous occuper des tâches administratives etc. Profitez-en pour découvrir de nouvelles activités ! Faîtes 2 heures de méditation par jour par exemple. Wouah vous allez être zen !

2. Revoyez vos priorités

Malheureusement vous allez certainement être obligé de sortir la carte de la procrastination … ^^ Et oui, certains de vos projets devront être remis à plus tard. Mais ne vous lamentez pas, acceptez-le. Ce n’était peut-être pas le bon moment. Et si ça peut vous consoler, préparez-vous un planning pour votre remise en forme.

3. Déléguez

Et oui vous aurez besoin d’aide pour effectuer les tâches que vous ne pourrez plus assurer pendant un certain temps. Et n’hésitez pas, vos enfants (si vous en avez) et votre conjoint peuvent prendre le relais quelques temps. Vous êtes aux petits soins pour eux toute l’année, ils peuvent à leur tour l’être pour vous. De plus, ils seront sûrement fiers de vous montrer qu’ils y arrivent quand même sans vous. Transmettez leur votre planning habituel et vos routines, cela leur permettra aussi de comprendre ce qu’est de gérer toute une famille et de devenir responsable. Faîtes toujours des to-do-list, mais pour eux !

4. Baissez votre niveau d’exigence

Alors forcément, vous trouverez certainement à redire. Car « On n’est jamais mieux servi que par soi-même », mais acceptez que les choses ne soient pas parfaites ! La preuve : vous êtes « bloquée » et ça je ne pense pas que vous l’ayez souhaité … Ne soyez pas trop exigeante avec ceux qui vous aident, ils risqueraient de le faire à reculons, par obligation et non plus par plaisir. Par contre, n’oubliez pas de les féliciter le plus souvent possible et ils s’appliqueront de plus en plus.

5. PROFITEZ !!!

Ok vous êtes limitée dans vos mouvements et donc vos tâches et vos loisirs.
Ok vous allez devoir repousser pas mal de choses à plus tard.
Ok vous allez devoir compter sur les autres pour vous aider.
Ok les choses ne seront peut-être pas aussi bien faîtes.
Mais PROFITEZ justement de devoir lever le pied pour vous occuper de VOUS ! Vous détendre et faire des choses que vous n’avez jamais le temps de faire. Dans la limite de vos capacités physiques actuelles bien sûr. Découvrez de nouvelles choses, méditez, dormez, réfléchissez à vos projets etc. Ou ne faîtes rien tout simplement. Rappelez-vous que c’est lorsque l’on ne fait rien que les meilleures idées apparaissent et grandissent.

Pack de « jolies cartes » à imprimer GRATUIT

vie-organisee-ralentir-reussir-organiser2

Je vous offre ce petit pack de « jolies cartes » à imprimer qui vous accompagnera dans divers projets créatifs. Il y a deux formats : 4x6pouces (10x15cm) et 3x4pouces (7,5x10cm).

Différentes utilisations :

  • cartes pour votre « Project Life »
  • cartes de scrapbooking
  • cartes à afficher ou à encadrer
  • cartes pour décorer votre organiseur
  • etc.

PACK « JOLIES CARTES » RALENTIR POUR RÉUSSIR EN TÉLÉCHARGEMENT GRATUIT


[contact-form-7]

Inscription à notre Newsletter

Avantages abonnés : un récap' des articles de la semaine (pour ne rien louper) et des bons plans et astuces exclusives que vous ne trouverez que dans les newsletters.
A très vite !

E-mail *


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Christele 679 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine