Magazine Santé

HERPÈS: Avancée vers un test et un vaccin universels – Journal of Virology

Publié le 15 août 2015 par Santelog @santelog

HERPÈS: Avancée vers un test et un vaccin universels – Journal of VirologyCes 2 études du Johns Hopkins publiées dans le Journal of Virology, pourraient bien accélérer le développement d’un test diagnostique pour les infections à herpès simplex (HSV) et l’élaboration d’un vaccin universel. Cette analyse génétique des 2 types de virus, HSV1 et HSV2 permet de préciser les critères génétiques discriminants entre les 2 types et la structure possible d’un vaccin anti-HSV2, ou anti-herpès génital.

Le HSV, selon la souche et d’autres facteurs, peut entraîner l’herpès buccal (type 1), ou l’herpès génital (type 2). L’herpès génital est aussi un facteur de vulnérabilité à VIH. Les tests de détection actuels peuvent permettre de distinguer le HSV1 (visuel ci-contre) commun à toute la population du HSV2 beaucoup plus rare, via une glycoprotéine spécifique à HSV1. Ce critère discriminant entre les deux variantes HSV1 et 2, basé sur l’analyse génétique de souches européennes, n’est pas suffisamment précis en Afrique, où les taux de VIH et HSV sont les plus élevés.

Sachant que HSV2 favorise la transmission du VIH, les chercheurs ont testé des patients africains pour l’herpès génital, mais les tests étaient toujours positifs à HSV2 (faux positifs). Afin de vérifier l’hypothèse de glycoprotéines différentes chez les patients africains, les chercheurs ont cherché à décrypter l’ensemble du génome de HSV2 et à caractériser les glycoprotéines présentes dans HSV2 vs HSV1. L’équipe a ainsi analysé 36 souches de HSV2, en Ouganda, en Afrique du Sud, au Japon et aux États-Unis et a comparé leurs structures génétiques à celle de souches HSV1.

Vers un vaccin : Dans une première étude, l’équipe rapporte que HSV2 présente une moindre diversité génétique que HSV1. Cette étude apporte également des données pour le développement d’un vaccin anti-HSV2. La faible diversité génétique de HSV2 suggère que moins d’antigènes pourraient être suffisants pour développer un vaccin efficace à l’échelle mondiale.

Vers un test universel : Dans une seconde étude, l’équipe a réfléchi au développement d’un test de diagnostic plus universel. L’équipe a ainsi comparé les glycoprotéines de 36 souches HSV2 vs 26 souches HSV1. Cette analyse montre qu’une glycoprotéine, la  » G « , mais aussi plus légèrement les  » I  » et  » E « , diffèrent entre les souches africaines et les souches provenant d’autres pays. Ces données viennent non seulement expliquer pourquoi le test de diagnostic ne fonctionne pas de façon optimale en Afrique, mais suggère aussi la séquence à retenir pour le développement d’un nouveau test diagnostique universel.

Source: The Journal of Virology August 2015 doi: 10.1128/JVI.01302-15 Global Diversity within and between Human Herpesvirus 1 and 2 Glycoproteins (Visuels NIH)

doi: 10.1128/JVI.01303-15 Genome Sequencing and Analysis of Geographically Diverse Clinical Isolates of Herpes Simplex Virus 2

HERPÈS: Avancée vers un test et un vaccin universels – Journal of Virology
Plus d’étudesautour du virus de l’Herpès


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Santelog 71170 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine