Magazine En France

Des créations étonnantes

Publié le 16 août 2015 par Lesbottieres

Reynald Jenneret est un sculpteur aubois qui réside dans un petit village non loin de Troyes.

En 1989, il rencontre Jean Capelli un ami  et fondeur de César qui lui donne le goût du métal. Depuis l’artiste a fait son chemin puisqu’il expose un peu partout en France mais aussi dans le monde ( Pékin – New-York – Dakar –Londres)

Depuis avril dernier et jusqu’à novembre, quatre de ses sculptures ont pris place sur l’ancien canal du chef-lieu de l’Aube, des œuvres réalisées spécialement pour cette exposition.

061

036
 
039

Laboratoire

Ce qu’en dit Reynald Jenneret

“Expérimentation en laboratoire dernier cri, j’aime déformer la réalité de notre monde redoutable et incertain ; de là vient mon inspiration. Je mets en scène des personnages ambigus, névrosés, détenus dans des machines démoniaques qui sortent du passé ou viennent du futur”

028

025
 
026

034
 
027
 
031

032

Léviathan

Ce qu’en dit Reynald Jenneret

“Une lueur d’espoir que l’on attendait plus pour des voyageurs perdus, émergeant des abysses hermétiques. Concrètement, je réunis différents objets de récupération en leur donnant une patine, en les vieillissant. Cela les aide à basculer dans l’univers fascinant du fantastique.”

068

016
 
019

017
 
021

Gargouille

Ce qu’en dit Reynald Jenneret

“Troyes étant une ville à caractère médiéval, j’ai inscrit dans certaines œuvres, une gargouille sur laquelle viennent s’insérer des hélices, manomètres, vannes, tuyauteries… Afin de la faire revivre d’une façon différente dans un esprit alambiqué.”

064

044
 
046

043
 
047

037

Poisson volant

Ce qu’en dit Reynald Jenneret

“Poisson volant, farci de mécanique, je défie la pesanteur et entend le chant des oiseaux. Dans mes œuvres, je singe un peu, en moquant, la réalité d’aujourd’hui. En faisant tout le contraire du trop sérieux, de la modernité. Ainsi naissent un faux laboratoire, un sous-marin, un poisson volant à hélices. J’aime déformer la réalité de notre monde redoutable et incertain ; de là vient mon inspiration.”

058

053
 
057
 
055

059
 
062

052

A découvrir donc à Troyes jusqu’en Novembre 2015



Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Lesbottieres 195 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines