Magazine

Scène 2 (cont.)

Publié le 17 août 2015 par Nicolas Esse

Patrizia : De la chance, vous croyez ?
Madame H : Bien sûr ! Réfléchissez : dans une vingtaine d’années votre fils s’en ira.
Patrizia : Mon fils s’en ira…
Madame H : … Et vous serez assez mûre pour être jeune. On n’a aucune conscience d’avoir vingt ans quand on a vingt ans. C’est l’acné, vous voyez, l’acné bouche tout, les pores, la vue et le cerveau. Ensuite, la vie se charge de vous nettoyer la peau. Qui vous a appris le Français ?
Patrizia : C’est ma mère.
Madame H : Votre mère fait tout chez vous.
Patrizia : Ma mère est Française.
Madame H : Et c’est elle qui vous a appris à rouler les « r » ?
Patrizia : J’y arriverai.
Madame H : Après toutes ces années…
Patrizia : Je sais que j’y arriverai.
Madame H : Pourquoi pas ? Après tout, je serai là jour et nuit pour vous corriger. Jour et nuit pendant six mois. Vous avez bien réfléchi à ça ?
Patrizia : Justement, je ne comprends pas. Est-ce que ça veut dire que nous allons aussi dormir ensemble ?
Madame H : Mademoiselle, vous n’avez pas fait tout ce chemin pour me venir me dire que vous n’avez pas bien lu mon offre d’emploi ?
Patrizia : J’ai bien lu, seulement…
Madame H : Seulement quoi ?
Patrizia : Seulement, la nuit, vous comprenez ?
Madame H : Non. Je ne comprends pas.



Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Nicolas Esse 457 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte