Magazine Santé

ALLERGIE et ambroisie: Comment la pollution rend les pollens plus allergènes – Plant, Cell & Environment

Publié le 18 août 2015 par Santelog @santelog

ALLERGIE et ambroisie: Comment la pollution rend les pollens plus allergènes  – Plant, Cell & EnvironmentAlors que la météo annonce pour les prochaines semaines, le retour en France des pollens d’Ambroisie (Ambrosia artemisiifolia), l’un des principaux responsables d’allergie respiratoire, les chercheurs du Helmholtz Zentrum München nous expliquent comment la pollution de l’air augmente l’allergénicité de ces pollens. En particulier, le long des autoroutes des vacances.

Les chercheurs expliquent ici comment les oxydes d’azote affectent le pollen de la plante. Plus précisément, lorsqu’ils pratiquent une fumigation avec différentes concentrations de plantes d’ambroisie, comparable à la pollution générée par la combustion des carburants, l’expérience montre que le stress exercé sur la plante par NO2 modifie la composition des protéines du pollen.

Sous l’effet de NO2,

·   la concentration de certains allergènes connus (comme Amb a 1) devient significativement plus élevée,

·   le pollen accroît sa capacité à se lier aux anticorps IgE spécifiques déclencheurs des réactions allergiques chez les personnes allergiques à l’ambroisie.

·   Enfin, et c’est le principal résultat de la recherche, les chercheurs identifient une nouvelle protéine allergène également présente dans certains champignons et d’autres plantes avec cet effet allergène.

Le stress engendré par la pollution rend les pollens plus allergènes :

Décrit comme  » déjà agressif  » par les auteurs, le pollen d’ambroisie va le devenir encore plus sous l’effet de la pollution. Alors que la plante fleurit à la fin de l’été, ses pollens viennent prolonger la saison des allergies, et parfois au retour des vacances. Car l’ambroisie fleuri le long des autoroutes

Source: Plant, Cell & Environment Aug. 2015 DOI: 10.1111/pce.12601 Common ragweed (Ambrosia artemisiifolia L.): Allergenicity and molecular characterisation of pollen after plant exposure to elevated NO2(Visuel@Helmholtz Zentrum München -HMGU)

ALLERGIE et ambroisie: Comment la pollution rend les pollens plus allergènes  – Plant, Cell & Environment
Lire aussi: AMBROISIE et allergie: Un pollen sous haute surveillance -


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Santelog 71170 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine