Magazine Santé

Le sommeil s'auto-régule et se consolide avec l'âge

Publié le 19 août 2015 par Santelog @santelog

SOMMEIL: Il s'auto-régule et se consolide avec l'âge – Annals of Medicine Si, tout au long de la vie le sommeil est un marqueur aujourd’hui reconnu de la santé globale, ses habitudes, sa durée ou sa qualité varient aux différentes étapes de l’âge. On évoque fréquemment les troubles du sommeil avec l’âge, bien qu’ils ne fassent pas partie du vieillissement normal. C’est la première conclusion de cette étude de l’Université de Lausanne. La seconde est ce que les auteurs appellent  » la préférence du matin « , soit une moindre somnolence et un  » fonctionnement diurne  » amélioré, chez la majorité des personnes âgées. Ces conclusions présentées dans les Annals of Medicine découlent d’une meilleure adaptation du sommeil en fonction des besoins réels, avec l’âge.

Ce sont les conclusions d’une évaluation subjective du sommeil, par questionnaire, chez 5.064 sujets, âgés de 40 à 80 ans, dont 2.966 considérés comme sans troubles du sommeil. Cette première évaluation à partir de données auto-déclarée a été complétée par une évaluation objective par polysomnographie chez 2.160 participants dont 1.147 ont été considérés comme sans troubles du sommeil.

Finalement, seuls les participants exempts de troubles du sommeil ont été inclus dans l’étude.

L’analyse constate que,

·   le vieillissement est fortement associé à la préférence du matin, soit moins de somnolence à la suite du réveil, en particulier chez les femmes,

·   moins de somnolence pathologique diurne en général que chez les sujets plus jeunes,

·   une qualité du sommeil auto-déclarée et un fonctionnement diurne qui s’améliorent avec l’âge,

·   le sommeil paradoxal, une phase du sommeil où l’activité cérébrale est intense, les mouvements oculaires très rapides augmente en durée avec vieillissement.

Globalement, les plus âgés, hommes ou femmes, se réveillent plus facilement que les jeunes, et connaissent une amélioration de la qualité du sommeil et de leur fonctionnement pendant la journée. L’auteur principal, Gianina Luca de l’Université de Lausanne explique cette évolution par une adaptation meilleure et plus flexible du sommeil, à leurs besoins, chez les personnes âgées.

Quelques points faibles, cependant :

·   la latence du sommeil (ou durée d’endormissement) augmente avec l’âge chez les femmes,

·   l’efficacité du sommeil diminue avec l’âge pour les participants des deux sexes ;

·   le sommeil profond, à ondes lentes diminue avec l’âge, en particulier chez les hommes.

Des résultats qui confirment que les troubles du sommeil ne font pas partie d’un vieillissement normal et que chez la majorité des sujets, le sommeil se consolide avec l’âge. Des troubles du sommeil qui apparaissent au cours du vieillissement doivent donc inciter à consulter.

Source: Annals of Medicine 07/2015; DOI: 10.3109/07853890.2015.1074271 Age and gender variations of sleep in subjects without sleep disorders

SOMMEIL: Il s'auto-régule et se consolide avec l'âge – Annals of Medicine
Lire aussi: Le manque de SOMMEIL associé au risque d’Alzheimer -


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Santelog 71170 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine