Magazine Info Locale

quality street art et salade composée

Publié le 19 août 2015 par Pjjp44
quality street art et salade composée
"Arrêtez  donc vos salades"
se plaisait à répéter quelque grosse légume
prise la main au panier
Mais comme nous étions bons comme la romaine et légèrement durs de la feuille,
nous continuâmes à nous mettre au vert,
 sans se soucier Dukan dira t--on et autres empêcheurs de brasser en rond.
D'ailleurs si j'en crois un dicton rimant avec  saison:
"En août, il fait bon aller chercher salade et ciboule"
Merci à Lulu de nous avoir réservé  la primeur
de sa création 
" rasta be good"

quality street art et salade composée
Mardi, on a fait  le mur
et
par un prompt  renfort
piqué un phare
ou deux
en arrivant au port.
quality street art et salade composée

"La vieille façade , zébrée de raccords de céruse, n'attendait plus, pour rajeunir qu'un coup de badigeon."
-Roger Martin du Gard-
(un Thibault, deux Thibault trois Thibault doudou -voix off-)
quality street art et salade composée
quality street art et salade composée
"Si l'artiste introduit une façade dans son tableau, il ne manquera pas d'en rompre la monotonie par quelque artifice."
-Diderot-
quality street art et salade composée
"Que signifie notre équilibre de façade?
Bien peu de choses"
-Jaan Kross
quality street art et salade composée
quality street art et salade composée
   \\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\{{{{{{{{{{{{{{{~~~~~~
quality street art et salade composée
parole de photographe
   ^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^[[[[[[[[[[[[########
quality street art et salade composée     photo source: "La Méforme d'une ville"
Z'avions lu ceci:
"L’estuaire de la Loire est bien gardé, révélait Ouest France ce matin. La statue de la Loire ne l’est pas moins. Un barbu monté la chatouiller en haut de la fontaine de la place Royale cet après-midi a déclenché l’intervention d’un équipage de la BAC. Avec gilets pare-balles : sait-on jamais ce que l’individu cachait dans son boxer ?
Les badauds s'arrêtaient. S’agissait-il d’un animateur stipendié par Le Voyage à Nantes pour mettre en valeur un lieu intéressant de la ville ? Si l’on met des sièges en l’air place du Bouffay, pourquoi pas des barbus place Royale ? Mais non, ce n'était pas un comparse : redescendu de lui-même juste avant l’intervention de la grande échelle des pompiers, l’incivil baigneur est reparti menotté. « Ça rigole pas à Nantes », notait une estivante. « Si c'est comme ça avec les blagueurs, qu’est-ce que ça doit être avec les délinquants ! » "
source: "La Méforme d'une ville -Nantes et déconnantes"



Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Pjjp44 391 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine