Magazine Sport

L’OM mise sur Michel pour remplacer Bielsa

Publié le 19 août 2015 par Ptimek

Le suspens vient de prendre fin quant au nom du successeur de Marcelo Bielsa au poste d’entraîneur de l’Olympique de Marseille. Les club vient d’officialiser le nom de Jose Miguel Gonzalez « Michel ».

L’Espagnol va donc s’installer sur le banc de l’OM avec son staff pour poursuivre le travail initié par Bielsa, avant son départ houleux. Peu connu du grand public (je parle d’un temps que les moins de 20 ans ne peuvent pas connaître : ndlr), Michel est un membre imminent de la Quinta del Buitre, les cinq joueurs influent du Real Madrid des années 80, formés au club, qui ont dominés le foot espagnol et européen à cette période (6 liga et 2 Coupes de l’UEFA)

Avec une carrière d’entraîneur démarré presque dix ans après sa retraite sportive, Michel est un défenseur d’un jeu offensif, de la possession de balle et d’un pressing agressif. Il s’inscrit totalement dans la continuité de Bielsa. Son premier challenge est de restaurer la confiance dans un groupe miné par un début de saison compliqué, avant de mettre en place une vrai identité de jeu.

Son passage remarqué sur le banc de l’Olympiakos (2013-2015) laisse supposer que le monsieur est plutôt hermétique à la pression des supporters ou d’un club aux réactions épidermiques. Autres fait d’armes, il a emmené Getafe à une honorable 6e place en Liga (meilleur classement de l’équipe) en 2010. Enfin, il a également dirigé l’équipe réserve du Real Madrid en 2006 et 2007 mais avec moins de succès puis l’équipe a fini la saison sur une relégation.

C’est officiel, José Miguel Gonzalez del Campo est l’entraîneur de l’OM. http://t.co/sHkwfatUEP #BienvenidoMichel pic.twitter.com/gF7kQwAJya

— Olympique Marseille (@OM_Officiel) 19 Août 2015


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Ptimek 818 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine