Magazine Environnement

Gouvernance et ballon rond

Publié le 20 août 2015 par Nicomak @Myriam_Nicomak

Une fois n’est pas coutume, je vais vous parler de sport en canapé et même, ô comble du sportif en pantoufle, de football. Comment, le blog de Nicomak qui parle de football, havre du sport business, où l’éthique n’a que peu de place ? Et bien oui. Et non je ne vais pas parler du conseil de l’éthique de la ligue qui est en effet un organe peu intéressant, mais de la toute récente crise de gouvernance entre la fédération française de football et la ligue professionnelle.

Pourquoi vous parler de ça ? Parce que la gouvernance (sujet premier et clé de l’ISO 26000) est un sujet sous-traité et même mal-traité dans les organisations. Surtout parce qu’il est mal compris. Mon analogie sportive vous permettra, je l’espère, d’identifier des sujets à traiter avant que ça dégénère !

Qu’est-ce que cette histoire de gouvernance au pays du ballon rond ? Tout simplement, la ligue professionnelle, qui rassemble les clubs professionnels (Ligue 1 et Ligue 2 en gros) veut passer cette année à deux descentes/ deux montées entre les deux championnats. L’objectif est d’abord de préserver les clubs de ligue 1 d’une mauvaise surprise (un mauvais début de saison pas rattrapé qui conduirait un gros club en ligue 2) afin d’attirer des investisseurs étrangers (pour suivre les Qatari parisiens et les russes et riches monégasques). Les clubs de ligue 2 sont contre mais bon au sein de la ligue, le pouvoir est entre les mains des gros clubs de Ligue 1 (Paris, Lyon, Marseille, Lille, Saint-Etienne, voire Bordeaux). La Fédération française de Football (FFF) représente elle l’ensemble du monde du football, y compris les amateurs. C’est elle qui a délégation du ministère des sports pour gérer le football. La FFF donc s’oppose à ce changement (du moins pour cette saison) pour défendre les intérêts du monde amateur.

Le problème est en fait que la question de gouvernance qui décide de ce qui est du ressort de la FFF et ce qui est du ressort de la Ligue n’a jamais été posé. Chacun se pense maître en son royaume. Du coup la Ligue a réagi vertement à l’opposition de la Fédération en mettant en place son système de 2 relégations dès cette année. Le Conseil d’Etat a été saisi et il a donné raison à la FFF. Très bien, mais le pouvoir économique est davantage entre les mains de la Ligue. Le conflit est ouvert est loin d’être terminé.

Cela me rappelle nombre d’interventions de conseil en RSE ou en management durable où la majeure partie des problèmes venaient d’un manque de clarification des rôles des différentes instances de décision et de discussion (Comités de direction / Réunions entre cadres / Réunions d’équipe / Comités transversaux, etc.). Le problème est le même dans cette histoire de « politique-football ».

Comment faire ? Tout simplement en prenant le temps de définir les rôles en amont de telles crises. Juste de faire une petite réunion en posant les rôles de chacun. Les moyens sont nombreux pour y parvenir et j’y ai eu recours de mon côté dans plusieurs missions. Vous ne pouvez pas savoir comment le fait de clarifier ces questions fait gagner du temps, de l’argent et du bien-être à tout le monde ! Alors pensez-y!! Soyez plus malins que nos amis footeux !!


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Nicomak 277 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte