Magazine Côté Femmes

La trentaine bouleversante

Publié le 20 août 2015 par Alice Join @Alice_sur_twitt
La trentaine bouleversante

J - 2. L'occasion de me retourner et observer ce que j'ai fait de mes 10 dernières années.

A 30 ans tout rond, je vivais une rupture amoureuse, difficile, toute autant que la relation qui la précédait. L'occasion pour moi d'apprendre à me (re)connaître et (re)prendre de l'assurance.

L'avril de mes 30 ans je retrouvais mon cher et tendre du collège, en août je fêtais mes 30 ans alors que j'en avais 31.

A 32 ans j'ouvrais mon premier blog.

A 33 ans Octave est né.

A 34 nous avions une voiture neuve.

A 35 nous étions propriétaires d'une maison, mariés civilement en juin et religieusement en août. Nous tentions de mettre en route le Blond 2.

A 36, Ernest est né.

Durant ma trentaine, ma carrière professionnelle s'est fragilisée et je n'ai toujours pas trouvé l'issue de secours si jamais l'Institut fermait (quand l'Institut fermera).

A 40 ans je me sens un peu une "vieille maman", mais le plus épuisant semble derrière moi. Progressivement je retrouve un peu de place pour penser à mon avenir, le nôtre, parce qu'à vrai dire, j'ai le sentiment d'avoir vécu la trentaine la tête baissée, pensant heures de sommeil, otites et bronchiolites, entre crèche et garderie.

Alors c'est vrai que l'entrée dans la quarantaine marque quelquechose de symboliquement fort (et flippant), surtout il me semble, pour les femmes, mais je n'aurais pas pu rêver plus jolie vie et plus belle trentaine, ce qui laisse plein d'espoir pour la déceniie suivante...


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Alice Join 82 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte