Magazine Bien-être

Retrouvez la joie grâce au millepertuis

Publié le 21 août 2015 par Acouphene

L'herbe de la Saint-Jean est traditionnellement utilisée pour les affections de la peau. Son efficacité sur les états dépressifs légers est avérée et serait aussi probante que les antidépresseurs de synthèse.

Plante phare du soleil, l'herbe de la Saint-Jean est réputée depuis l'Antiquité. Traditionnellement, on suspendait ses bouquets dans les demeures pour les protéger ou on se l'offrait le 24 juin pour porter bonheur. On l'utilise sous forme d'huile rouge depuis le XIXe siècle contre les brûlures. Depuis 30 ans, ses propriétés antidépressives sont connues, ce qui en fait un des médicaments à base de plantes les plus vendus, en Allemagne notamment.

Propriétés

De nombreuses études ont montré que le millepertuis atténue les symptômes de la dépression (troubles de la concentration, du sommeil, de l'humeur, perte d'intérêt...) sans entraîner les effets secondaires des antidépresseurs. En voie externe, la célèbre huile rouge de millepertuis est un vrai trésor pour la peau : elle soulage et cicatrise les brûlures, coups de soleil, irritations diverses, piqûres d'insecte, tout en apaisant aussi les douleurs, ce qui en fait une bonne huile de massage de base pour les contusions sportives, courbatures, douleurs articulaires ou rhumatismales. Soyez vigilant en cas de traitement, car cette plante interagit avec plusieurs médicaments (contraceptifs, antidépresseurs, anticoagulants...). Évitez aussi de vous exposer au soleil après avoir l'avoir utilisée.

Mode d'emploi

En cas de déprime passagère, procurez-vous de la teinture mère de millepertuis en pharmacie ou des gélules (une matin et soir). Si vous en cueillez, faites-la sécher soigneusement (un bouquet attaché tête en bas dans un lieu sec, aéré et à l'abri du soleil), puis récupérez les fleurs et utilisez-les en tisane en cas de blues hivernal ou de migraine hépatique. En début d'été, fabriquez la magnifique huile rouge de millepertuis. Pour des brûlures, coups de soleil, petites cicatrices, associez-la à l'HE de lavande (quelques gouttes) et à du gel d'aloe vera. Pour les contusions sportives ou douleurs articulaires, rhumatismales, ajoutez de l'HE de gaulthérie odorante (deux gouttes).
Retrouvez la joie grâce au millepertuis

Faire son huile de millepertuis

Avec Claudine Luu, docteure en pharmacie et directrice de l'Imderplam (Institut méditerranéen et documentation, d'enseignement et de recherches sur les plantes médicinales). Remplir un bocal non teinté bien propre avec les fleurs fraîches, puis recouvrir de l'huile de votre choix (huile d'olive, par exemple). Placer le bocal dans un endroit bien ensoleillé (rebords de fenêtre) pendant trois à six semaines en remuant tous les jours. Quand l'huile est bien rouge, filtrer et conserver le tout à l'abri de la lumière et dans un endroit assez frais (se conserve un an).

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Acouphene 11818 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine