Magazine Bien-être

J’urine souvent, que faire ?

Par Thomasbing19 @Fourchetteetb
Santé J’urine souvent, que faire ? Nous urinons plusieurs fois par jour, ce qui est parfaitement naturel. En revanche, il peut arriver que des troubles urinaires nous fassent uriner plus fréquemment. Quand faut-il s’inquiéter ? Quelles sont les causes ? Faut-il consulter ? Voici quelques réponses.
Trouver l’origine du problème
Vous urinez souvent ? Ce symptôme est plutôt récent ? Analysez vos habitudes. Si vous avez changé vos habitudes alimentaires ou que vous suivez un nouveau traitement médicamenteux, votre organisme nécessite un temps d’adaptation. Lisez-bien les notices de vos médicaments et essayez de trouver l’élément déclencheur.  Il est aussi possible que vous souffriez d’une infection urinaire ou d’une cystite. Dans ce cas, il n’est pas rare de ressentir des brûlures lors de la miction et d’avoir des maux de ventre. Surveillez bien ces symptômes.
Si le fait que vous uriniez souvent est un symptôme qui s’est installé progressivement, il est possible que vous souffriez de faiblesse musculaire. Celle-ci entraine une forme d’incontinence, appelée incontinence d’urgence, qui se manifeste par une envie fréquente et urgente d’uriner.
Les traitements disponibles
Vous urinez souvent et la situation ne s’améliore pas au bout d’une semaine ? Consultez votre médecin traitant. Celui-ci vous prescrira une analyse d’urines et saura déterminer la cause de tous vos soucis.
Selon l’origine du trouble urinaire, plusieurs traitements sont à votre disposition. Vous pouvez prendre des antibiotiques ou des anti-inflammatoires, mais vous pouvez aussi faire travailler vos muscles du périnée. La rééducation périnéale n’est pas réservée aux jeunes mamans. Elle est assurée par un kinésithérapeute et permet de réduire l’incontinence. 
Améliorer le quotidien
Si vous avez tendance à uriner souvent, vous devez vous adapter au quotidien. Par exemple, avant de prendre la route, d’entrer en réunion ou de regarder un film, allez aux toilettes. Evitez les boissons sucrées, les eaux gazeuses et les sodas, l’alcool et tous les aliments diurétiques tels que la pastèque, la tomate, l’artichaut, les asperges et les myrtilles. Bien qu’il soit bénéfique, limitez le thé vert et toutes les infusions de plantes.  Privilégiez l’eau plate, tout simplement !
Pour limiter les risques d’infection, ne portez pas de vêtements trop serrés, privilégiez le coton et portez une attention particulière à votre hygiène intime.
Si vous devez faire de la route ou que vous partez à la journée, soyez prévoyante. Sachez qu’il existe aujourd’hui une multitude d’applications qui permettent de localiser en temps réel les toilettes les plus proches.
 

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Thomasbing19 409752 partages Voir son profil
Voir son blog

Magazines