Magazine Sport

Sentier International des Appalaches : vers la Pointe a la Frégate.

Publié le 20 août 2015 par Sylvainbazin

Après un repos presque long, je pensais être davantage en forme aujourd'hui pour m'engager dans cette nouvelle étape. Mais les forces me manquent presque des le départ, et en prime le sentier redevient exigeant.
Il repart dans les bois, entre différents jolis petits lacs où j'apercois quelques pêcheurs (venus en voiture, la marche semble vraiment peu pratiquée ici), et prend vite quelques pentes très raides. Bien sûr, il est assez technique, sans atteindre les sommets des premiers jours, mais bien plus que dans les tranquilles passages précédents.
Je fais un peu une overdose de forêt : j'ai envie de marcher plus près des flots. Alors quand je manque, sans intention au départ, une intersection sur une piste qui repart vers le village, laissé en marge du chemin, de l'anse à la Frégate, je poursuis. L'autre raison est que je n'ai pas trouvé de magasins ouverts à Petite Vallée, le dernier hameau que j'ai traversé, et que du coup je commence à avoir faim.
En fait, c'est une très bonne inspiration: à la jonction avec la route, je tombe sur le restaurant "L'étoile du Nord". Il est 14 h passé, j'ai tout de même fait plus de 25 kms, mais on m'y sert quand même à déjeuner.
Dans cette belle maison décorée avec goût (il y a aussi une petite galerie d'art), la cuisine est bonne. De la " vraie cuisine", simple mais goûteuse. La bière de Gaspésie va bien aussi. Je suis bien content de cet arrêt qui finalement va se prolonger car en contradiction avec la carte la patronne me dit qu'il n'y a pas d'hébergements dans la ville voisine (c'est d'ailleurs la même municipalité) de .
Je décide donc de rester là (mon étape sera plus longue demain) et de profiter d'une chambre à vingt mètre de la mer, devant une petite avancée rocheuse où flotte curieusement un drapeau anglais : c'est un clin d'œil historique à la Frégate anglaise venue s'échouer ici au XVIII e siècle et qui a laisse son nom au village. "Il n'y a pas d'histoire ici" m'avait dit, très justement, René l'autre jour. Mais de petits faits ont tout de même marqué cette cote sauvage de la Gaspésie.
Le soir, je goûterai à nouveau aux bons plats de la maison, histoire de bien me requinquer avant de repartir pour trois jours sans doute bien intenses et essentiellement en autonomie alimentaire pour conclure ce périple !

Sentier International des Appalaches : vers la Pointe a la Frégate. Sentier International des Appalaches : vers la Pointe a la Frégate. Sentier International des Appalaches : vers la Pointe a la Frégate.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Sylvainbazin 13085 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines