Magazine

Déchus - verset 2 - Eden ouvre-moi tes portes

Publié le 21 août 2015 par 7bd @7BD
Déchus - verset 2 - Eden ouvre-moi tes portes édité par Graph Zeppelin Série: Déchus
Titre: verset 2 - Eden, ouvre-moi tes portes
Auteur: Aurélien Guilbert
Éditeur: Graph Zeppelin
Année: 2015
Nombres de pages: 96
Après son arrivée sur Terre, la belle Esthel a dû s'adapter. Découvrant de nouvelles émotions, de nouvelles pulsions et des envies qu'elle ne connaissait pas jusque là, elle était prête à oublier sa mission: éliminer les Déchus, un groupe d'anges renégats.
Mais la découverte d'un trafic de drogue, appelée Eden, et les effets dévastateurs et destructeurs de celle-ci sur les humains l'ont poussé à reprendre la mission que son Dieu lui avait confié.
C'est ainsi qu'elle s'est décidé à lancer une grenade dans l'armurerie où un groupe d'anges se préparait. Parmi eux, Gabriel, un des Déchus les plus influents sur Terre.
Malheureusement une simple grenade n'est pas suffisante, alors même qu'une balle en pleine tête n'avait pas permis à Esthel abattre un ange quelques temps plus tôt.
Suite à cet acte manqué, elle n'aura pas d'autre choix que de revenir dans le rang des Déchus.
Mais parviendra t-elle à garder la tête froide?
Alors que le trafic de drogue prend une ampleur médiatique et qu'elle découvre l'amour et le plaisir charnel, quel sera le choix d'Esthel dans cette guerre?
Laissera t-elle son nouveau côté humain l'emporter ou l'ange qui est en elle, missionné par Dieu en personne, prendra t-il le dessus pour éliminer les Déchus?
Déchus - verset 2 - Eden ouvre-moi tes portes (extrait)
Cette édition de la BD Déchus est celle parue chez Graph Zeppelin. Comme nous vous l'avions indiqué dans la chronique du verset 1 (Cosmogonie) de la série, il s'agit initialement d'une BD parue aux éditions Tabou. Trop soft pour les amateurs de lecture érotique, mais trop explicite pour un lectorat de moins de 16 ans, "Déchus" connait donc une seconde vie avec cette édition revue et adaptée pour pouvoir être abordée par un plus large public.
La BD possède une couverture cartonnée rigide épaisse. Elle indique dès le départ le choix graphique que le lecteur trouvera à l'intérieur, à savoir une BD en bi-chromie, noire et rouge.
Elle met aussi en avant toute l’ambiguïté de l'oeuvre, à savoir l'opposition entre la religion et les envies sexuelles des anges de cette histoire.
Et pour compléter la qualité de cette édition, les pages sont en papier épais, très blanc, faisant ressortir le contraste des noirs et rouge.
L'ouvrage est découpé en plusieurs parties. Tout d'abord un rappel du verset 1 et un prologue. Ceci permet de remettre le lecteur dans le contexte.
Ensuite chaque chapitre correspond à un mois et est présenté sur cinq ou six pages. Et pour boucler l'histoire de ce deuxième tome, un court épilogue.
A la fin, l'auteur propose également une vingtaine de pages d'annexes sous forme de texte, qui complète l'univers de la BD, sans être indispensable à la compréhension de l'histoire.
Le scénario de ce deuxième tome mêle une fois de plus, la foi, la religion avec tout l'opposé des valeurs de l'église, à savoir, les interdits: la drogue, la prostitution, le sexe, la guerre...
Mais contrairement au premier tome qui introduisait les personnages et mettait en place l'intrigue, cette fois le lecteur se retrouve en plein milieu de la guerre des anges. L'auteur rajoute une composante d'enquête à la fois policière et médiatique en exposant au grand jour les effets dévastateurs de l'Eden, la drogue fabriquée par les anges... nous vous laissons découvrir de quelle façon!
Graphiquement, comme indiqué plus haut, l'image est forte et très marquée, grâce à l'utilisation de la bi-chromie.
Sur chaque chapitre l'auteur alterne le style de cases utilisées, donnant ainsi un gout particulier et une unicité à chacun.
Cette version étant rendue plus soft que la version de départ, on pourra soupçonner, deviner, sur certaines cases, les retouches qui ont été faites: un sein recouvert par ci, une culotte rajoutée par là, un pénis caché... Je pense que la scène la plus représentative de cela est une scène d'orgie du chapitre de mars. Mais n'ayant pas vu la version originale, je ne peux que supposer.
Maintenant que tous les éléments sont en place, le troisième et dernier tome devrait nous révéler le fin mot de l'histoire.
Esthel remplira t-elle sa mission d'ange ou succombera t-elle à l'amour et aux plaisirs humains?
Juju Gribouille

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


7bd 7128 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte