Magazine Culture

MOULOUD ACHOUR : Son retour inattendu au Grand Journal

Publié le 21 août 2015 par Misteremma @misteremma

MOULOUD ACHOUR : Son retour inattendu au Grand Journal

Tel un phénix qui renaît de ses cendres, Mouloud Achour est apparu dans la vidéo de présentation de la rentrée de Canal +, assis sur la table du Grand Journal au côté de Maïtena Biraben. Personne ne l'avait vu revenir... à part peut-être L'Obs qui lui avait consacré la Une de son cahier de tendances, appelé sobrement " O " (à force de réduire les noms, il n'y en aura bientôt plus... passons !) en juillet dernier.

L'article évoque l'arrêt de Clique, le jt de la génération Y, sur Canal + en juillet 2014 : Il s'est vu placardisé, grillé, cramé, éclipsé par la mise sur orbite du fringant Thomas Thouroude. Mouloud Achour intervient et déclare : sur le coup, je l'ai très mal pris. Je me suis senti rejeté, renvoyé à ma condition de " petit gros ".

Victime ou stratégie ?

Maxime Saada, patron de Canal + parle de stratégie :

300 000 fans sur Facebook, 500 000 followers sur Twitter... il fallait capitaliser cette puissance numérique. C'était le mieux placé pour être aux avant-postes de cette révolution.

Le journaliste parle, quant à lui, de " coup de pied aux fesses salutaire ". Laurent Bon, producteur, ajoute : bourré de talent, doté d'une curiosité hors du commun mais qui avait un rapport compliqué au travail. Mouloud Achour le reconnaît lui-même. En arrivant sur le net, il a du se mettre au taf.

Oui, bon, à raison de 2-3 articles (qui ne sont pas non plus des dossiers d'investigation), ça va ! Surtout lorsque l'on sait que - c'est ce que dit l'article d' O - Mouloud a reçu un chèque dont le montant est tenu secret et qu'il a une dizaine d'employés pour faire Clique.tv, sorte de blog dans lequel l'animateur de Canal + poste des clips ou des sons du jours, dans lequel il poste des vidéos qui buzz sur le net et qu'il aime (exemple : la projection géante sur l'Empire State Building afin de défendre la cause animale), dans lequel il réalise quelques interviews de people comme celle de Joey Starr, Didier Barbelivien, Gilles Jacob et quelques exclus comme Léonard Trierweiler et le rappeur Lacrim. Les vidéos postées sur Youtube ont une audience entre 15 et 50 000 vues avec des pointes à plus de 200 000 pour Joey Starr, de 350 000 pour Léonard Tierweiler et 2 millions pour Lacrim.

Rien de bien révolutionnaire et pourtant, le jeune homme a réalisé plus de buzz en 6 mois sur le web qu'en 10 ans à la télé. C'est lui même qui le déclare dans l'article d' O comme quoi son vrai média est peut-être celui du net et non la télé... alors que vient-il faire au Grand Journal ?


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Misteremma 42529 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte