Magazine Médias

Plein phare sur les circuits automobiles mythiques des USA !

Publié le 21 août 2015 par Etvsport @etvsport

C’est de notoriété publique, l’américain n’aime pas s’ennuyer ! Et pour satisfaire l’appétit gargantuesque de l’audience, les différentes disciplines sportives se doivent de rivaliser d’imagination afin d’atteindre le « coefficient de spectacularité » (si cher aux abonnés de Canal+) le plus élevé. Les sports traditionnels US comme le Football (avec leurs touchdowns et leurs yards), le Baseball ou la NBA sont des experts en la matière et accouchent de points, de dunks, de plaquages ou de « home run » à tire-larigot. Mais le sport automobile n’est pas en reste outre-Atlantique et là encore pas question de se morfondre devant une course monotone. Si au pays de l’Oncle Sam, le concept du 0-0 au soccer (notre football adoré) n’est toujours pas assimilé, une course automobile sans dépassements ou suspense n’est même pas envisageable. On se demanderait même si un petit accident ne serait pas le bienvenu. Mais les américains pensent à tout et si les voitures semblent limitées dans la performance et les pilotes dépendants de leurs montures, il ne reste plus qu’à s’attaquer au tracé des courses pour donner une bonne dose de plaisir aux spectateurs. Caméra embarquée avec ETV Sport sur les circuits les plus mythiques des States. Attention à la tête, ça tourne !

PrevNext Plein phare sur les circuits automobiles mythiques des USA !

L’Indianapolis Motor Speedway : Le monument historique

Circuit automobile situé à Speedway (une petite ville enclave, complètement entourée par Indianapolis) dans l'État de l'Indiana, aux États-Unis, c’est la deuxième plus ancienne piste de compétition automobile dans le monde après celle de Milwaukee Mile. En effet, le « Speedway » d'Indianapolis existe depuis 1909. C’est une piste ovale, de forme rectangulaire à la base, et d'une longueur de 2,5 miles (4,023 km). Ses dimensions sont demeurées inchangées depuis sa création. Selon les standards américains la piste est relativement peu relevée dans ses quatre virages. Afin d’accueillir d’autres compétitions comme la Formule 1, un circuit routier intérieur a été aménagé en 2000. Il contient néanmoins des parties de l’ovale. Avec une capacité d'accueil de 400 000 spectateurs dont 257 325 spectateurs assis, l'Indianapolis Motor Speedway constitue la plus grande enceinte sportive du monde, celle-ci est généralement reconnue comme l'une des plus célèbres et des plus prestigieuses dans l'histoire du sport automobile. Cerise sur le gâteau, le Speedway d'Indianapolis a été inscrit sur le « National Register of Historic Places » (« Registre national des sites historiques ») en 1975, et a été classé monument historique en 1987. Il demeure, à ce jour, le seul lieu lié à la compétition automobile à avoir reçu un tel statut. Il fallait bien ça pour accueillir la course mythique des 500 miles d’Indianapolis !

Plein phare sur les circuits automobiles mythiques des USA !

Le Daytona International Speedway : Le plus spectaculaire

C’est l’un des circuits les plus célèbres d’Amérique du Nord, Le Daytona International Speedway est situé en Floride et fut inauguré en 1959. Il doit sa notoriété aux différentes compétitions qu’il accueille. Moto, kart et voiture, personne dans le monde du moteur ne se voit refuser le droit de fouler le tarmac brûlant du fameux ovale. Ainsi, le circuit offre trois tracés différents pour ces diverses compétitions. Néanmoins, la piste tri-ovale est la plus célèbre du circuit. Moins technique que d'autres pistes utilisées en Formule 1, l'ovale de Daytona permet aux voitures d'atteindre des vitesses folles (200 miles soit 320 km/h) et réclame une attention toute particulière lors des dépassements. Le circuit est notamment l’hôte de la célèbre course de Nascar des « Daytona 500 » qui est la course la plus suivie par les téléspectateurs américains.

Plein phare sur les circuits automobiles mythiques des USA !

Laguna Seca et son virage "Corkscrew": Le plus difficile

Laguna Seca, est un circuit automobile situé aux États-Unis près de la ville de Monterey, en Californie. Il est aussi appelé Mazda Raceway Laguna Seca depuis 2001, date à laquelle Mazda a acquis les droits sur son nom. D'une longueur de 3,602 km, c'est un circuit devenu très populaire qui accueille aussi bien les voitures que les motos. Moins connu que ses deux prédécesseurs, le circuit de Laguna Seca reste néanmoins une référence aux Etats-Unis du fait de sa difficulté technique et de son relief. Avec un dénivelé total de 55 mètres, le circuit est réputé pour son fameux virage en dévers surnommé le « Corkscrew » (littéralement, le « tire-bouchon »). Toujours au calendrier du Championnat du Monde de Moto GP, il est le circuit le plus court avec une ligne droite de seulement 900 mètres. Malgré tout, il est considéré comme le plus difficile à apprendre.

&post;

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Etvsport 63502 partages Voir son profil
Voir son blog

Magazines