Magazine Info Locale

Heureusement, on a les Le Pen pour sortir de notre torpeur aoûtienne

Publié le 21 août 2015 par Gezale

Le mois d’août n’est pas propice à l’activisme politique. Heureusement, on a le front national. Et Jean-Marie Le Pen. Exclu par un comité Théodule du parti qu’il fonda et anima pendant des décennies, le vieux militant d’extrême droite, député en 1956 sur les bancs poujadistes et vrai cheval de retour, se voit reprocher par ses proches son amour pour le maréchal Pétain et sa vision très singulière des chambres à gaz « point de détail de l’histoire de la seconde guerre mondiale. » Ce qui est étrange, ce ne sont pas les propos réitérés de Jean-Marie Le Pen plusieurs fois condamné par la justice de notre pays. C’est le fait que sa fille Marine et son mentor, Florien Philippot, se soient rendus compte que des propos pareils nuisent à l’image de leur parti et par conséquent sont susceptibles de leur porter un certain préjudice politique, eux qui visent le pouvoir et souhaitent se donner les moyens de le prendre. Autrement dit, ce n’est pas le fond qui les gêne puisque JMLP suit cette ligne provocatrice depuis des lustres et qu’ils sont restés au sein du parti du père visant ainsi la récupération de son électorat pétainiste et catho-facho. Il serait faux pourtant de ne pas reconnaître que Marine Le Pen a séduit d’autres électeurs (de gauche notamment) et elle souhaite conserver parmi eux un taux de sympathie lui permettant de jouer plus qu’un rôle de figurant. Virer papa revient à s’auto délivrer un brevet de bonne conduite et à s’attribuer une certaine respectabilité. Du moins auprès de ceux qui ne sont pas regardants. Nous qui exécrons le Front national, son chef et ses féaux, savons bien que si par malheur le Front national arrivait au pouvoir, il ne parviendrait pas à régler les graves problèmes hexagonaux et européens. Deux exemples concrets : la Grèce et les migrants. Avec Marine Le Pen au pouvoir, aucune solution viable ne serait proposée. Jeter les gens à la mer ou sortir de l’Euro, voilà bien qui aggraverait la situation des Syriens et celle des Grecs, déjà dans la panade. Le FN n’est pas un parti de gouvernement. Il se pourrait même que JMLP parvienne à pourrir durablement la vie de sa fille et lui porte une botte dont il a le secret.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Gezale 7337 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine