Magazine High tech

Données personnelles: Quand Spotify pousse « le bouchon un peu trop loin »

Publié le 22 août 2015 par Next51 @next51blog
Données personnelles: Quand Spotify pousse « le bouchon un peu trop loin » Données personnelles: Quand Spotify pousse « le bouchon un peu trop loin » Selon le très sérieux "Forbes", Spotify a modifié ses conditions d'utilisation et s'autorise à accéder à certaines informations contenues sur les smartphones de ses utilisateurs, tels que les contacts, les photos ou les données de géolocalisation.

Cette mise à jour de la politique de confidentialité n'est effective que sur les sites américain et britannique. La dernière mise à jour de la page française du site du streaming date du 19 février 2013. Le site pourra également suivre la localisation de ses utilisateur, leur vitesse de déplacement en utilisant le GPS du téléphone, le Bluetooth ou les données de capteurs.

La collecte de données s'applique aussi bien aux utilisateurs payants qu'à ceux qui utilisent le service gratuitement. Spotify invite les personnes qui ne seraient pas d'accord avec ce changement à "ne plus utiliser le service".

Ces informations pourront être ensuite utilisées par Spotify mais pas seulement.

En acceptant la politique de de confidentialité, vous autorisez expressément Spotify à utiliser et à partager avec d'autres sociétés du groupe Spotify, ainsi que certains partenaires commerciaux de confiance et prestataires de services, qui peuvent être situés en dehors du pays de votre résidence (notamment des pays qui ne sont pas obligées de fournir le même niveau de protection concernant le traitement des données personnelles que votre pays de résidence), les informations fournies à Spotify, et ce, même si ces informations sont couvertes par la loi sur le secret bancaire.


Le site pourra également suivre la localisation de ses utilisateur, leur vitesse de déplacement en utilisant le GPS du téléphone, le Bluetooth ou les données de capteurs.

La collecte de données s'applique aussi bien aux utilisateurs payants qu'à ceux qui utilisent le service gratuitement. Spotify invite les personnes qui ne seraient pas d'accord avec ce changement à "ne plus utiliser le service".

Ces informations pourront être ensuite utilisées par Spotify mais pas seulement. "En acceptant la politique de de confidentialité, vous autorisez expressément Spotify à utiliser et à partager avec d'autres sociétés du groupe Spotify, ainsi que certains partenaires commerciaux de confiance et prestataires de services, qui peuvent être situés en dehors du pays de votre résidence (notamment des pays qui ne sont pas obligées de fournir le même niveau de protection concernant le traitement des données personnelles que votre pays de résidence), les informations fournies à Spotify, et ce, même si ces informations sont couvertes par la loi sur le secret bancaire", a prévenu le suédois.


.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Next51 25744 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine