Magazine Bien-être

Détendez-vous avec la mélisse

Publié le 23 août 2015 par Acouphene

Elle est réputée pour calmer, soulager les tensions nerveuses et les spasmes. Cette plante qui fleure bon la citronnelle apporte elle aussi la joie.

La mélisse était déjà chère à Hippocrate (Ve-IVe siècle av. J.-C.) ou Avicenne (Xe-XIe siècle apr. J.-C.) pour soulager les maux de ventre, mais on connaissait aussi sa capacité à apporter la joie. Le célèbre médecin perse Rhazès (IXe-Xe siècle) la prescrivait contre le chagrin et la mélancolie. Cet héritage arabe fut transmis aux monastères, avec la célèbre Eau de mélisse des Carmes, dont la formule initiale développée par les moines du couvent des Carmes déchaux date de 1611. Fabriqué à partir de 23 plantes, c'est aujourd'hui le plus vieux remède encore vendu en pharmacie.

Mode d'emploi

La mélisse ressemble à la menthe, mais son odeur se rapproche de celle de la citronnelle. Fraîche, elle est très agréable dans les salades ou en tisane. Vous pouvez aussi la faire sécher pour profiter de ses vertus toute l'année en tisane. Il faut alors la récolter avant la floraison et par temps sec. Son goût est plus neutre une fois séchée. On l'associe souvent à la délicieuse verveine, aux propriétés proches. En infusion, comptez une à deux cuillères à café par tasse et laissez infuser cinq à dix minutes. Elle est parfaite le soir après le repas et/ou avant le coucher. L'huile essentielle de mélisse s'utilise plus spécifiquement en inhalation (ou en déposant une goutte sur l'intérieur du poignet, à respirer). Elle améliore les états d'agitation importants (démence, Alzheimer, fin de vie...). Soyez prudent si vous prenez le volant, car la mélisse peut induire une baisse de la vigilance. Elle pourrait aussi augmenter les effets de plusieurs classes de médicaments tels les somnifères ou les antidépresseurs. Évitez également de la prendre en même temps que des compléments de fer.

Propriétés

Bien qu'elle possède une activité antimicrobienne contre de nombreuses bactéries et certains virus (grippe et herpès labial), c'est surtout son action apaisante et antispasmodique qui est connue. La mélisse est en effet une grande plante sédative (calmante). Son action, proche de celle des anxiolytiques, réduit l'anxiété, agit sur la dépression légère et soulage les tensions nerveuses, les problèmes d'endormissement, l'agitation et l'irritabilité. Des vertus reconnues par diverses autorités de santé. Parallèlement, elle soulage les maux de ventre, souvent liés au stress. À fortes doses, elle aurait même un effet antalgique comparable à celui de l'aspirine. Alliée de la femme, elle calme les règles douloureuses et tempère les thyroïdes en excès.
Détendez-vous avec la mélisse

L'eau de mélisse :

Voici une préparation qui, même si elle ne saurait remplacer la célèbre Eau de mélisse des Carmes, est intéressante en cas de troubles gastriques, refroidissement ou difficulté à trouver le sommeil (une à trois fois par jour, 5 ml dans une tisane ou sur une cuillère à café de sucre ou de miel). En cas de courbatures, maux de tête ou rhumatisme, on peut la frictionner pure sur la peau. D'après la Santé par les plantes, mes meilleures recettes pour toute la famille (Delachaux et Niestlé, 2015), de Mélanie Wenzel, naturopathe et homéopathe.  Placer 200 g de feuilles de mélisse fraîche (ou 10 g de feuilles séchées) dans un bocal.
Recouvrir complètement d'alcool (un litre d'alcool de fruits bio).
Fermez le bocal et placez-le dix jours dans un endroit chaud en agitant de temps en temps.
Filtrez et déposez ce contenu dans une bouteille teintée.

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Acouphene 11818 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine