Magazine Séries

Critique: La femme au tableau

Publié le 22 août 2015 par Robin210998
Critique: La femme au tableau

Titre: La Femme au Tableau

Réalisateur: Simon Curtis
Acteurs: Helen Mirren, Ryan Reynolds ...
Genre: Drame
Nationalité: Britannique
Durée: 1H50min
Sortie: 15 juillet 2015


La femme au tableau est un biopic réalisé par Simon Curtis avec Helen Mirren et Ryan Reynolds en tête d'affiche. Le film est inspiré de l'histoire vraie de Maria Altmann qui engage l'avocat Randol Schoenberg, le fils d'une amie, pour tenter de récupérer les tableaux de Klimt que les nazis ont pris à sa famille durant l'occupation allemande en Autriche et qui trônent au musée du Belvedère à Vienne. S'engage alors une véritable bataille juridique contre l'Etat Autrichien pour réparer cette injustice alors que des souvenirs d'enfance de Maria reviennent peu à peu au fur et à mesure du combat.

Avant de me rendre à la projection, je ne connaissais pas cette histoire impressionnante, le dénouement m'était par conséquent inconnu ce qui a rendu le long-métrage d'autant plus appréciable. Le scénario est très hollywoodien, certes, avec son lot d'émotions, de coups bas et de victoires; on se doute bien que la réalité a beaucoup été romancé mais le résultat est à la hauteur des attentes. En effet, la femme au tableau parvient à émouvoir grâce au contexte et au passé particulièrement difficile qu'il met en scène et à la prestation des comédiens qui sont tout simplement émouvants. L'histoire est parvenue à me toucher par l'injustice qu'elle dénonce à savoir l'expropriation des biens de la famille de Maria et les réticences de l'état autrichien à rendre les tableaux et reconnaitre leurs crimes. Certes, le film demeure extrêmement académique de part son scénario très fort en émotions et n'hésitant pas à sortir les violons lors de scènes où l'aspect tragique est poussé à son paroxysme et par sa mise en scène très sobre où aucune touche personnelle ni extravagance ne sont permises.Malgré ces quelques défauts du au fait que le film est sûrement une commande, l'ensemble en demeure pas moins passionnant à suivre au fur et à mesure que les années passent et le rapport entre les deux individus,  Maria et Randol, devient de plus en plus intime à tel point que même le spectateur se sent concerné et pris dans cette bataille juridique. Hellen Mirren est toujours aussi remarquable et crève l'écran comme à son habitude. Mais c'est véritablement Ryan Reynolds qui m'a le plus surpris, lui que je trouvais plutôt fade auparavant. Il faut dire que depuis , cet acteur s'est révélé à mes yeux et une fois de plus il crève l'écran ici dans un registre plus tragique et en jouant plus dans la retenue. 

Mes notes: 

Scénario: 3,5/4
Intrigue: 2,5/3
Mise en scène/Photographie: 1,5/3
Casting: 2/3
Musique: 1/2
Durée: 1,5/2
Drame: 1,5/2
Appréciation personnelle: 2,5/3

NOTE GLOBALE 16/20 


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Robin210998 1536 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine