Magazine Autres sports

Mimizan : todos a hombros

Publié le 22 août 2015 par Jeanmi64

DSC03403

Finalement, les mauvaises augures de la météo se sont plantés : Il a fait beau à Mimizan pour cette corrida, et les 9/10emes (au moins) d'arène n'ont pas eu à sortir ponchos et parapluies. Et le 1/10eme (au plus) manquant a eu bien tort.

Tort car on a assisté à un beau spectacle : Et d'abord grace aux toros de Jean-Louis Daré (Fer du Camino de santiago) : Superbe présentation, 13 piques. Et oui, ce n'est pas parce que la plage n'est pas loin que l'on doit se contenter de toros....de plage. A noter l'excellent 4eme, poussan fort sur l'équipage équestre au bord du déséquilibre. Un toro qui aurait sans doute mérité une vuelta posthume.

Curro Diaz, c'est la tauromachie andalouse à l'état pur : Une pureté du geste, un art du toreo.Il aligne les naturelles à son 1er toro, certes se fait désarmer, mais reprend une faena qu'il terminera par une grande épée. Oreille

Mais c'est à son 2eme que tout le temple dont il est capable nous régalera. Là encore les naturelles en se croisantsont superbes, les séries sur la corne droite remarquables, la fin par trincheras aussi. . Malgré un pinchazo, une  2eme épée un peu basse fait tomber une nouvelle oreille.

DSC03338

DSC03369

DSC03374

Juan Bautista ne laisse pas sa cuadrilla agir à la sortie du toro. C'est lui qui montre sa cape le premier au toro. Du classique et sérieux; voilà ce que nous offre Jean-Baptiste sur les 2 côtés. Il tentera de faire venir le toro a recibir pour la mort, mais devra se contenter d' une bonne épée efficace. Et 2 oreilles.

A son second, la faena manquant d'alegria porta moins sur le public, il faut dire que ce toro était le moins noble de l'envoi et le manque d'alegria en a été la conséquence. Pinchazo et épée. Silence.

DSC03349

DSC03384

DSC03386

Pour beaucoup Tomas Campos était un inconnu. Et beaucoup ont pu découvrir sa tauromachie si douce. Aprés un quite par chicuelinas au toro de Juan Bautista, il se montre suave et trés templé face à son premier toro. Naturelles de face, main basse, un vrai régal. Il laisse du temps au temps et montre un toreo de grande classe. Une estocade bien placée fait tomber le toro ....et les 2 oreilles.

Son second toro fut plus délicat, et Tomas, aussi peut-êtr déconcentré par ce succès si attendu, ne parvint pas à dominer et fixer son adversaire. Et de plus il échoua à plusieurs repruises à l'épée. Mais c'est sûrement un torero à intégrer à certains cartels d'empresa en manque d'inspiration.

DSC03395

DSC03397

DSC03400

Tiens Diego était là pour soutenir son jeune compatriote :

DSC03406

Et le sourire du jour ? Coucou le revoilà à Mimizan !

DSC03324

A suivre prochainement la vidéo de cette journée.

Mais vu l'apocalypse du ciel sur la route du retour bayonnais, un peu de relax avant !

.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Jeanmi64 74472 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines