Magazine Conso

La cigarette électronique serait 95% moins nocive que le tabac

Publié le 23 août 2015 par Slabre @Slabre

Depuis son arrivée sur le marché des cigarettes, la cigarette électronique est toujours vivement critiquée pour son manque d'études qui prouverait qu'elle est moins nocive que le tabac.

En 2013, 8,1% des britanniques pensaient que la cigarette électronique est d'autant plus nocive que le tabac. En 2015, ce taux est passé à 22,1%.

Un organisme lié au Ministère de la Santé de la Grande-Bretagne, " Public Health England ", a publié très récemment une étude qui rentre en contradiction avec celle de l'année dernière de l'Organisation Mondiale de la Santé. En effet l'étude britannique affirme que la cigarette électronique serait 95% moins nocive que le tabac en général.

L'étude montre donc que la cigarette électronique serait un bon substitut au tabac, afin de réduire les risques de santé. Les chercheurs osent même recommander l'autorisation de la prescription de la cigarette électronique par les médecins.

Il ne restera plus qu'à choisir la sienne, heureusement des blogueurs sont là pour proposer des tests de cigarettes électroniques.

Néanmoins, retenez cette phrase du Professeur Ann McNeill au King's College London (également auteur du rapport de l'étude) :

Les fumeurs devraient essayer de vapoter, et les vapoteurs devraient essayer d'arrêter complètement

La cigarette électronique incite à fumer du tabac chez les jeunes

La cigarette électronique, comme on peut en trouver chez Smoke In, est très facile d'accès. Même s'ils sont très peu, certains mineurs sont plus tentés d'essayer de fumer du tabac après avoir vapoté.

Cela me fait penser que je fais partis des jeunes adultes ayant essayé la cigarette électronique alors que je n'ai jamais fumé de tabac (et je ne l'ai jamais fait). Et oui, c'était une petite Joyetech qui faisait parti de mon matériel.

C'est une autre étude américaine, également très récente, qui est réalisé sur 530 collégiens de Los Angeles affirmant n'avoir jamais touché au tabac.
Un an après, 25% des collégiens vapoteurs indiquent avoir essayé du tabac, contre seulement 9% pour ceux n'ayant jamais vapoté.

Si l'on en croit l'étude britannique, il n'y a pas de quoi s'inquiéter.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Slabre 328 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines