Magazine Santé

CANCER du CÔLON: De la poudre de cranberries pour réduire la tumeur? – ACS

Publié le 23 août 2015 par Santelog @santelog

CANCER du CÔLON: De la poudre de cranberries pour réduire la tumeur? – ACSPlus fréquemment évoquées dans la prévention des infections urinaires, avec des conclusions parfois contradictoires, ou comme antibactérien, les cranberries pourraient receler, outre leurs antioxydants, des composés capable d’éliminer, de manière sélective, les cellules tumorales du côlon. La preuve est faite ici chez la souris nourrie avec des extraits de cranberries, avec cette étude de l’Université du Massachusetts, qui montre une réduction des tumeurs et des niveaux des marqueurs de l’inflammation.

Le cancer du côlon reste la deuxième cause de décès liés au cancer. Identifier des molécules thérapeutiques anti-cancéreuses pourrait permettre de développer de nouveaux suppléments naturels à combiner aux traitements standards existants. D’autant que le cancer du côlon se prête tout particulièrement aux traitements diététiques (en raison de l’anatomie de la digestion). Seul obstacle, ces composés des cranberries devront rester biodisponibles au cours de la digestion, pour le côlon.

La même équipe de l’Université du Massachusetts avait déjà montré que des dérivés de la canneberge pouvaient tuer sélectivement des cellules tumorales du colon en laboratoire. Certains de ces extraits avaient été considérés comme prometteurs. L’équipe a donc souhaité les tester chez l’animal, un modèle souris de cancer du côlon.

3 poudres différentes ont été élaborées, une directement à partir des cranberries, une ne contenant que les polyphénols (antioxydants), et la dernière les composants non-polyphénols. Les chercheurs souhaitaient en effet tester les effets anti-inflammatoires directement associés aux polyphénols.

Après 20 semaines, les souris ayant reçu l’extrait complet présentent,

·   une réduction de moitié du nombre de tumeurs vs les souris privées d’extrait,

·   des tumeurs restantes de plus petite taille,

·   des niveaux de marqueurs de l’inflammation réduits.

Vers une supplémentation adaptée à l’Homme ? Toutes les préparations se montrent en fait efficaces mais l’extrait complet apporte de meilleurs résultats. Les auteurs suggèrent donc une certaine synergie entre les constituants polyphénols et non polyphénols. Alors que la dose donnée aux souris est à peu près l’équivalent d’une tasse par jour de cranberries, il devrait être possible, si ces résultats étaient confirmés chez l’Homme, de créer une forme de supplémentation adaptée. Mais il s’agit maintenant, concluent les auteurs, de mieux identifier les composants actifs et leurs rôles respectifs.

Source: American Chemical Society 250th National Meeting & Exposition Powdered cranberry combats colon cancer in mice

CANCER du CÔLON: De la poudre de cranberries pour réduire la tumeur? – ACS
Plus d’étudessur les bénéfices des Cranberries


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Santelog 71170 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine