Magazine Design et Architecture

BOUKHARA (Ouzbékistan)

Publié le 23 août 2015 par Aelezig

Boukhara est située au centre-sud du pays. Elle se trouve sur le cours inférieur de la rivière Zarafshan, au milieu d'une oasis, à la limite orientale du désert de Kyzyl Kum. La ville compte environ 240.000 habitants.

z32

L'oasis de Boukhara, active dès l'antiquité, a très tôt attiré la convoitise de ses états voisins : déjà au VIe siècle avant JC, les rois de Perse dont, plus tard, Darius, l'avaient envahie ; puis en -329, après l'invasion de l'Iran par Alexandre le Grand, le territoire de Sogdiane, dont fait partie Boukhara, devient une possession grecque jusqu'au IIe avant JC. Entre la fin du Ier siècle avant JC et la moitié du IVe siècle, Boukhara fait partie du royaume de Kushan. C'est au début de cette époque que commence à s'établir un commerce avec les pays d'occident et ceux d'orient. Au Ve siècle, Boukhara est intégrée dans l'État des Hephtalites.

Boukhara est occupée en 710 par les troupes arabo-islamiques durant le califat des Omeyyades : le général Qutayba ben Muslim y établit son autorité. L'héritier du trône de Boukhara, Tougchada, se rallie rapidement à l'islam et règne de 710 à 739. La ville devient un grand centre culturel.

À cette époque, la ville est entourée d'un rempart avec sept portes d'accès. Les rues sont orientées selon les points cardinaux et s'organisent comme un échiquier.

z30

Mosquée Po-I-Kalan

Au IXe siècle, la ville devient la capitale de la dynastie persane des Samanides (875-999) et l'aspect de la ville est à nouveau modifié, la population augmente de manière significative, les professions déterminent le lieu de résidence, de nombreux mausolées et mosquées sont édifiés.

Des savants, poètes, écrivains résident à Boukhara au Xe siècle : le grand médecin et philosophe Avicenne, le poète Rudaki et le savant encyclopédiste al-Biruni (mathématicien, physicien, astronome, historien, etc.). Boukhara est le berceau d'al-Boukhârî (810-870), un important compilateur de hadiths (recueils de paroles attribuées à Mahomet).

En 999, la ville est envahie par les Qarakhanides. De 1102 à 1238, la ville est gouvernée par la famille cadi des Ali-Burhan.

Gengis Khan s'empare de Boukhara en 1220. La ville est intégrée à l'empire des Timourides en 1370. La ville perd de son importance politique au profit de Samarcande mais en 1506, la dynastie des Chaybanides s'empare de Boukhara et, dans la seconde moitié du XVIe, Abdullah Khan fiat de la ville le centre politique du khanat de Boukhara.

z32

À partir de 1599, une nouvelle dynastie commence à régner, les Astrakhanides, bientôt secouée par des querelles internes importantes. Puis, en 1740, le roi de Perse Nâdir Shâh envahit le khanat de Boukhara, nomme comme gouverneur Muhammed-Rakhim-Khan ; ce dernier se proclame émir, fonde une nouvelle dynastie, les Manghit (1753-1920). Cette période est une période de déclin pour Boukhara.

Boukhara tombe sous le régime du protectorat russe en 1868, avant de perdre définitivement son indépendance avec la prise de la ville par l'Armée rouge le 2 septembre 1920.

A voir un jour !

D'après Wikipédia


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Aelezig 127315 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte