Magazine Politique

Démolitions de maisons et déplacements à grande échelle dans Jérusalem, la vallée du Jourdain et la zone E1

Publié le 23 août 2015 par Blanchemanche
#Jérusalem #démolitions #colonisation
ICAHD – Jérusalem, 19 août 2015image002Photo Credit: Micha KurtzLe Comité israélien contre les démolitions des maisons (ICAHD) déplore les démolitions et les déplacements qui se poursuivent à Jérusalem-Est, en zone E1 près de Maale Adumim, et dans la vallée du Jourdain.À 3 h 30 de matin, l’armée, la police et la police des frontières israéliennes, accompagnées de représentants de la municipalité de Jérusalem, sont arrivés à Wadi al-Jos pour y procéder à la démolition d’une maison de trois étages. La maison est la propriété d’une famille de 14 personnes, celles-ci doivent maintenant se contenter de vivre dans la petite maison de deux chambres où elles ont habité avant que leur nouvelle maison soit terminée. Cette nouvelle maison de deux chambres où elles ont élu domicile fait, elle aussi, l’objet d’une ordonnance de démolition qui doit être exécutée dans le mois à venir, et qui laissera toute cette famille sans aucun endroit pour vivre.La municipalité de Jérusalem octroie rarement des permis de construire aux Palestiniens, les laissant construire sans permis puis confrontés en permanence à la menace d’un déplacement. Cette tactique utilise un système bureaucratique qui vise à réduire méthodiquement le nombre de non-juifs à vivre dans la ville, tout en encourageant simultanément le développement des colonies illégales tant dans la ville qu’à sa périphérie.Le 17 août, dans la région de la colonie planifiée E1, ce sont au total 22 structures qui ont été démolies dans quatre communautés (Khan al Ahmar, Abu Falah, Wadi Sneysel, Bir Miskoob et Az Zayyem Bedouin), et 78 Palestiniens qui ont été déplacés, dont 49 enfants, la grande majorité d’entre eux étant des réfugiés. Selon les données des Nations-Unies, en trois ans, c’est le plus grand nombre de Palestiniens déplacés en Cisjordanie en une seule journée.Le 18 août, l’Administration civile et des représentants de l’armée sont venus au village de Fasayil, dans le nord de la vallée du Jourdain, village qui compte environ 1500 habitants. Les forces israéliennes ont démoli 17 structures, faisant 48 sans-abri, dont 31 mineurs. Des températures jusqu’à 41° Celsius ont été enregistrées dans la vallée du Jourdain. Dans la plupart des communautés de la région, comme dans d’autres parties de la Cisjordanie, Israël empêche les Palestiniens de construire des maisons durables et de se relier aux infrastructures de l’eau et de l’électricité, les exposant ainsi à des conditions météorologiques difficiles tout au long de l’année.L’ICAHD se félicite d’une récente déclaration de représentants des Nations-Unies sur les démolitions des maisons en Cisjordanie, disant que « Ces démolitions se font en parallèle avec une expansion des colonies. Avec le projet de réinstallation de ces communautés, ce serait effectivement supprimer toute présence palestinienne dans et autour du projet colonial planifié E1. Ce projet colonial prévoit la construction de milliers de logements israéliens en Cisjordanie, à la périphérie de Jérusalem. E1 a longtemps été contesté par la communauté internationale en ce qu’il constitue un obstacle à la réalisation de la solution à deux États et une violation du droit international ».L’ICAHD demande à la communauté internationale d’imposer la fin de toutes les démolitions qui ont lieu en Cisjordanie, à Jérusalem, à Gaza et à l’intérieur du territoire d’Israël, et de faire respecter la législation relative aux droits humains internationaux.ICAHD UKEmail: director@icahduk.orgTrad : JPP pour l’Agence Média PalestineSource: ICAHD

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Blanchemanche 29324 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines