Magazine Sport

Le XV de France tient sa revanche …et Michalak son record

Publié le 23 août 2015 par Ptimek

Pour le second Crunch en 8 jours, la France a montré qu’elle pouvait égaler l’Angleterre avec ses titulaires pour l’emporter (25-20). Avec la victoire, c’était aussi l’occasion de se remettre dans le sens de la marche et de poursuivre la préparation pour la Coupe du Monde avec plus de confiance.

Le XV de France a semblé maîtriser son sujet pendant environ 70 minutes face à un XV de la Rose qui alignait pourtant son équipe quasi-type. Les dix dernières minutes ont été plus laborieuses en laissant les Anglais revenir dans le match avec 2 essais. Nous retiendrons que l’équipe de PSA a montré du caractère pour sa revanche face à l’hôte de la prochaine Coupe du Monde, du mieux dans le jeu et une rigueur un plus constante. Assurément une victoire qui fait du bien au moral !

Avec un retour en tant que titulaire, Fred Michalak n’a pas déçu. Auteur d’un 6/7 au pied et de 17 points, l’ouvreur toulonnais a animé les phases offensives en alternants jeu au pied et passes au cordeau. Il est à l’origine du décalage sur l’essai de Yoann Huget. Grâce à sa réussite au pied, il a pris l’Angleterre sur son jeu, le pragmatisme des points.

Très vite en jambes, comme lors du dernier affrontement, l’équipe de France a rapidement pris les Anglais à la gorge en multipliant les temps de jeu et en imposant son impact physique. Scott Spedding s’est offert la première pénalité du match à plus de 50m pour mieux montrer que ce soir la victoire ne pouvait pas échapper aux hommes de PSA.

Mais rapidement, et comme trop souvent, les Bleus se sont rapidement montrer plus approximatifs au moment d’aplatir dans l’en-but adverse. Il faudra attendre une superbe percée de Yoann Huget, plein centre, pour voir le Stade de France exploser (22-6, 45e). L’ailier toulousain, certainement le 3/4 le plus régulier sous l’ère PSA, a déposé Brown sur un crochet pour aller applatir près des poteaux.

Les remplacements de la seconde période n’ont pas apporté autant qu’espéré et l’équipe de France s’est contenté de gérer la fin de match …avant le réveil des Anglais.

Car il ne faut pas oublier qu’un match dure 80 minutes et les Anglais n’ont pas manqué de le rappeler aux Bleus coupables d’une baisse de régime en fin de match. On a évité un renversement qui aurait assurément achevé le moral des troupes. Il faut absolument corriger cette baisse de concentration qui coûte 2 essais et du stress au supporters.

Michalak meilleur marqueur en Bleu

Fred Michalak pourra savourer triplement ce Crunch, avec la victoire et l’assurance d’être le n°1 au poste d’ouvreur pendant la Coupe du Monde, il a dépassé le vieux record de Titou Lamaison pour le nombre de points marqué. La nouvelle marque, qui sera améliorée dans les prochaines semaines est donc pour le moment établie à 394 points. Si le record est flatteur, nous sommes encore très loin d’un Jonny Wilkinson qui en totalise 1179 avec le XV de la Rose et des 1516 points de Dan Carter …série en cours !

N’empêche, pour la confiance du demi d’ouverture qui doit emmener les Bleus vers la victoire finale, c’est un record qui compte, notamment pour la confiance si précieuse au moment de botter. Souhaitons à Fred Michalak de pousser le record beaucoup plus loin pendant la prochaine Coupe du Monde.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Ptimek 818 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine