Magazine Beauté

5 manies de lectrice

Publié le 25 août 2015 par Fay @petitfourbi
5 manies de lectrice
Je lis depuis l'âge de 6 ans. Et en 20 ans de lectures, je peux assurer que j'ai développé un bon nombre de petits tocs, de sales manies et d'étranges comportements...
Un article en somme pour partager avec vous des choses bizarres, peut-être un article à des fins thérapeutiques (n'hésitez pas à me raconter les vôtres...allez s'il vous plait, rassurez-moi, je suis pas la seule..si ?).

1/ Maniaque du bouquin

Je suis une grosse bordélique (je vous jure que le mot est faible). En plus de ça,je ne suis pas soigneuse pour un sou...Mais alors les livres... C'est maladif : j'en prends soin comme à la prunelle de mes yeux. Je ne corne pas les pages (ou alors d'un léger pincement pour pouvoir noter une phrase plus tard), je ne glisse pas mon livre dans mon sac à mains sans un sachet plastique autour (les clefs peuvent rayer la couverture), je ne pose pas de la nourriture sur les pages (au risque de tacher). Et surtout : je ne "casse" jamais le livre en deux. Abîmer un livre que j'aurai prêté ? Très bonne idée si vous voulez me mettre en pétard !

2/ Les apparences comptent

Quand je décide de m'acheter un nouveau roman (autre qu'un de ceux inscrits dans ma liste de livres à lire), je regarde toujours la couverture. C'est très bête, mais il faut qu'elle me plaise. Si c'est une vulgaire photo trop cliché, bas de gamme ou que je trouve inesthétique : je ne prends même pas la peine de lire le résumé. A cause de cette sale manie il est tout à fait possible que je passe à côté de pépites...

3/ Toujours garder le meilleur pour la fin

S'il y a bien un moyen de torture efficace chez moi, c'est de me menacer de me révéler la fin de mon livre. Oui, véridique, on a déjà eu le toupet de me le faire "Arrête ou je lis la dernière phrase et je te dis comment ça se termine !". Il me serait impossible de lire la fin avant d'avoir tout lu. Impossible. D'ailleurs je ne vois pas l'intérêt : ce serait vraiment gâcher tout le plaisir du livre. Même si je devine le fin mot de l'histoire, je veux le lire !

4/ Je suis une grosse associable

Je peux lire partout, et ça c'est un luxe. Combien de fois j'ai choqué mon entourage "Han mais tu lis en voiture, tu vas avoir envie de vomir". Quoi ? Mais pourquoi vomirai-je ? Au contraire, quand on se tape des heures de voiture c'est quand même le meilleur moment de terminer son pavé ! Je peux lire à la terrasse d'un café, dans le métro, au milieu d'enfants, avec mes potes autour, pendant un film, dans mon bain...Petite, le livre était moyen un hors pair de m'isoler . Dès la première phrase je suis dans le coton de mon imagination et les voix des gens ne me parviennent plus. C'est peut-être agaçant pour les autres (je pense notamment à mon mec lorsqu'on est en voiture).

5/ J'entasse mes étagères 

C'est relativement problématique car j'en fous de partout : étagères, placards, table de chevet, table basse, tiroirs et même bords de fenêtre. Avec 20 ans de lecture à mon compteur, ça fait quelques m³. Je n'arrive pas à jeter les livres : que ce soit mes Chairs de Poule, la collection complète de la Comtesse de Ségur, ou bien les Harry Potter, tout est conservé. Même ceux que je n'ai pas aimé (les livres de philo, si si, ceux dont je ne comprenais même pas le titre).
J'aurai l'impression de commettre un crime contre la culture. Ouais, un peu comme si un livre avait quelque chose de sacré. Flippant, non ?
5 manies de lectrice
Bon j'espère que je ne vous ai pas fais trop peur. J'espère aussi que je ne suis pas (trop) seule à faire ces choses-là...
Allez, rassurez-moi, vous aussi vous faites des trucs chelous avec vos livres ? Racontez-moi !

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Fay 483 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte