Magazine

Kesstalu - Août 2015

Publié le 31 août 2015 par Kuroohana @HanaBorderland

rainbow,-tome-9-217433.jpgRainbow T9 de George Abe et Masasumi Kakizaki (Kazé)

Je désespère de plus en plus... Arriverais-je un jour à compléter cette collection ? Plus on avance, plus les tomes sont difficiles à trouver, plus leur prix d'occasion augmente ! Certains volumes sont d'ailleurs totalement introuvables, et toujours aucune nouvelles de l'éditeur concernant une éventuelle réimpression (en revanche, la rumeur court qu'une réédition est en préparation).

Bref ! J'ai les 9 premiers, c'est ce qu'il faut se dire pour relativiser. Dans ce tome, on s’intéresse un peu à Kyabetsu et à ses ennuis avec la pègre locale, mais c'est surtout Baremoto le personnage central. Le jeune étudiant à lunettes découvre l'amour entre les bras d'une jeune prostituée nommée Eri qui lui retourne tellement la tête que le jeune garçon est prêt à faire n'importe quoi, même à trahir ses amis. Suppon, qui commence à avoir quelques soucis de santé, est là pour lui remettre les idées en place.

Another T1 de Yukito Ayatsuji et Hiro Kiyohara (Pika)

another,-tome-1-614324.jpg

Je connais Another via l'anime sortie courant 2012 dont vous pouvez lire ma brève chronique sur le blog. Le design avait alors été un peu modernisé. Cela dit, je préfère le graphisme de cette version papier, plus sombre et avec un trait fin vraiment sympa. On rencontre Koichi Sakakibara, un jeune lycéen qui retourne dans la ville de son enfance, mais qui a loupé la rentrée à cause de ses problèmes de santé. Lorsqu'il découvre enfin la classe de son collège, la 3ème 3, il est surpris de découvrir des gens accueillants mais particulièrement méfiants. Il fait aussi la connaissance de Misaki, une de ses camarades de classe qui porte un cache œil.

Si j'avais bien aimé l'anime, je retrouve les même défauts du scénario dans la version papier qu'à l'époque de la diffusion animée : les gens sont au courant de beaucoup de choses, mais personnes ne souhaite en parler à Koichi. Si les auteurs souhaitent garder le suspense, il vient un moment ou l'absence de révélations  devient plus énervante que véritablement intrigante, et c'est malheureusement un gros défaut du titre. Les révélations vont finir par arriver, mais bon. La série est finie au Japon en 4 tomes, le second est déjà disponible en France ;)

Joker Danny T1 de Old Xian et Moss (Urban China)

joker-danny-1-urban.jpg

J'adore le dessin d'Old Xian *_* Je connais cette auteure chinoise depuis que je lis son webcomic 19 Days, que l'on peut suivre régulièrement sur le net grâce aux trad' faites par des fans. Alors quand j'ai su qu'elle était éditée en France, ce n'était qu'une question de temps avant qu'elle ne se retrouve sur mon étagère ! ;)

Joker Danny est assez intrigant : les premiers chapitres semblent se dérouler dans le présent et la suite est un flash back ou l'on découvre l'enfance du personnage principal. De nombreuses années séparent les deux moitiés du livre, et on se demande ce qui a bien pu arriver à Danny, ce jeune garçon devenu ce joker invisible au yeux de la plupart des gens. Il y a un peu de magie, un peu d'humour, des couleurs magnifiques et un graphisme somptueux, le tout entrant en collision dans ce conte de fée-like, pour notre plus grand plaisir.

Du plus, l'édition d'Urban China est un sans faute, un régal :) La suite est prévue avant la fin de l'année !

berserk-tome-2.jpg
Berserk T2 de Kentaro Miura (Glénat)

Guts, toujours accompagné du petit elfe Puck, est surpris de découvrir un Beherit, un objet magique très étrange qu'il connaît bien. Le vieil homme défiguré qu'il a rencontré lui fait promettre en échange du collier de se débarrasser du seigneur des environs, qui semble avoir vendu son âme afin d'obtenir des pouvoir terrifiants.

Berserk c'est trash, c'est violent mais c'est cool ! Si on peut encore à ce stade se dire qu'il ne s'agit que d'une histoire de dark fantasy parmi d'autres, je sais d'avance que le scénario sera beaucoup plus complexe qu'il n'y parait par le suite, et que le dessin de Miura vaut amplement l'attente.
Petit coup de gueule en revanche pour l'édition de Glénat. Réimprimée au mois de mars de cette année, le livre est trop souple et le papier beaucoup plus fin qu'à l'accoutumé. Certaines pages laissent transparaître les dessins des planches qui suivent, ce qui est vraiment désagréable à la lecture. Bref, je ne suis pas contente !

brainstorm seduction.jpg
Brainstorm Seduction T1 de Setona Mizushiro (Kazé)

D'après moi, la stratégie de Kazé est la suivante : avoir toujours un Setona en cours de publication. Après la mise en pause de Blackrose Alice il y a maintenant quelques années, et la fin de Heartbroken Chocolatier le mois dernier, je pensais devoir attendre un moment avant de revoir l'auteure, vu que l'éditeur n'avait rien annoncé de particulier. Peu avant Japan Expo, le jour tant attendu est arrivé : Nounai Poison Berry, rebaptisé en France Brainstorm Seduction allait enfin sortir. Il s'agit de la dernière série en date de la mangaka, qui s'est d'ailleurs terminée cet été au Japon avec son cinquième volume.

Ichiko est une femme qui est sur le point de fêter son 30ème anniversaire. A la gare, elle croise Saotome, un jeune homme qu'elle a rencontré il y a peu de temps lors d'un repas entre amis. Dès qu'elle pose les yeux sur lui, c'est le bordel dans sa tête ! Les multiples personnifications de ses sentiments se battent et se consultent pour déterminer comment agir, mais l'accord est souvent difficile à trouver.

A suivre, évidemment !

TsubasaReservoirChronicle9_30032006.jpg
           
TsubasaReservoirChronicle10_20052006.jpg

Tsubasa Reservoir Chronicles T9 et T10 de CLAMP (Pika)

On avait quitté notre équipe en plein cœur d'un conflit qui opposait les adorateurs du dieu Ashura d'un côté et Yasha de l'autre... Séparé en deux, le groupe est transporté à nouveau dans une autre dimension qui se trouve être en réalité le passé de ce monde : Yasha et Ashura sont en plein combat, et luttent pour prendre possession du château de la lune... Le vainqueur verra son vœu exaucé. Yuko, la sorcières des dimensions qui est le personnage central d'une autre série de Clamp, xxxHolic, nous fait une petite apparition et le grand méchant de l'histoire met un autre de ses plans à exécution...

Je remarque que les Clamp ont une imagination folle en ce qui concerne les vêtements : les personnages principaux changent très souvent de tenues, et aucune de se ressemblent ! Le design est franchement joli, mais parfois les cases sont un peu trop remplie et on s'y perd un peu !


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Kuroohana 1134 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte