Magazine Beauté

Le syndrome Ripolin

Publié le 01 septembre 2015 par Séverine
J'ai le syndrome Ripolin.
Le syndrome Ripolin
J'aurai pu aussi dire, que je me suis balancée un pot de peinture sur la gueule, que je me suis maquillée à la truelle, que je suis prête pour aller faire le clown chez Zavatta.
Voilà le genre de réflexions qui ont dû sortir de la bouche de personnes, que je connais ou non, lorsqu'elles m'ont croisée un jour...
Quand je portais ça?
Le syndrome RipolinÇa?
Le syndrome RipolinOu ça?
Le syndrome RipolinTous peut-être, mais si tu savais à quel point j'en ai (presque) rien à foutre.
Le problème?
C'est que lorsqu'on l'entend, ben ça blesse quand même putain !
Et même si je suis pas une sainte et que j'aime bien rigoler d'autrui (jette-moi donc un rocher à la gueule si tu n'as jamais esquissé un sourire à la vue d'une situation risible), que je porte aussi des jugements (je suis humaine hein), je ne me permettrai pourtant pas de te dire que tes lunettes sont grotesques, que ta couleur violette que tu te colles dans les cheveux est totalement ridicule, que ton apparence vestimentaire est en complète contradiction avec les bonnes mœurs et que tu n'as donc rien à faire dans mon univers.
Je ne vois pas quel mal il y a, chacun est libre d'exprimer comme il le souhaite, son identité.
Moi la mienne, c'est de porter un smoky bien intense en pleine journée, par exemple.
Et où est le soucis là dedans? Je te dérange? Je t'offusque? Non !
Alors moi j'ai peut-être le syndrome Ripolin, mais si tu savais, toi, l'aigri de la vie, comme moi je suis épanouie !
Je fais ce qui me passionne et je me tamponne bien de savoir que tu trouves ça risible et dénué de tout sens/intérêt.
Depuis quand la passion doit elle avoir un sens, un but?
La passion, c'est le plaisir et rien d'autre.
Je ne fais pas avancer la science, toi oui peut-être, et je trouve ça admirable si c'est le cas, mais tes jugements superficiels, moi je les emmerde, et toi avec.
Faut arrêter de penser petit, de croire que les gens qui ne sont pas comme toi sont des tordus de la vie, essaie donc un peu d'ouvrir ton esprit, tu verras, les gens qui ne sont pas comme toi, ont beaucoup à t'offrir.
En vrai, tu n'as rien compris. La richesse d'une personne, c'est sa différence.
J'ai bien conscience que ce pamphlet ne mènera à rien et que les étroits d'esprit resteront ce qu'ils sont.
Je suis pas une fille à humeur, je ne sais pas écrire ce genre de billet, alors faut m'excuser pour l’aspect confus et débraillé de celui-là, rédigé sous le coup d'un ras le bol, suite à la lecture d'une énième injustice.
Le syndrome Ripolin

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Séverine 1579 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine