Magazine High tech

L’âge des premiers smartphones !

Publié le 01 septembre 2015 par Lg_blog_fr

C’est la rentrée aujourd’hui, nos enfants retournent à l’école munis de leurs cartables remplis de livres, de cahiers et de stylos. On notera d’ailleurs qu’ils sont de plus en plus nombreux à compter des smartphones parmi leurs affaires scolaires. Un fait qui amène souvent plusieurs débats, notamment celui de l’âge du premier téléphone.

En France, l’âge moyen du premier portable est de 11 ans selon Médiamétrie, soit la période correspondant à l’entrée au collège. Ce chiffre est assez compréhensible lorsque l’on connaît le cap que représente l’entrée au collège, tant pour l’enfant que pour les parents. L’enfant devient plus indépendant, et il s’avère justifié qu’il ait besoin d’un moyen de communication pour contacter ses parents en cas de besoin pour organiser ses trajets ou pour ses activités extra-scolaires par exemple. De leur côté, les parents aussi y voient un moyen de communication rassurant pour s’assurer de la sécurité des enfants, même si selon certains sondages, ce dernier fait concerne plus souvent les mères que les pères ;)

Cet âge de 11 ans peut donc trouver sa justification dans ces deux raisons, ce qui est un peu moins le cas aux États-Unis, où l’âge d’acquisition moyen du premier téléphone est de 7 ans !

Dans tous les cas, la question doit se poser à un moment ou un autre car l’adolescence est une période où nos enfants ont un fort besoin de contact avec leurs amis et de développer leur indépendance. Pour tous ceux qui n’ont pas connu les téléphones portables à l’adolescence, vous comprendrez peut-être mieux ce besoin en essayant de vous rappeler les nombreuses soirées que vous avez passées pendus au téléphone fixe familial pendant que vous entendiez votre mère vous demander de laisser le téléphone car elle attendait un appel !

Art1

Cependant, la question de l’âge du premier téléphone divise toujours et fait débat ! En effet, il est vrai que les pratiques permises par les smartphones ne sont pas sans risques pour nos enfants, d’autant plus à l’heure de notre ère digitale.

Une étude du Réseau Morphée (réseau consacré à la prise en charge des troubles du sommeil) réalisée au cours de l’année scolaire 2013-2014 révèle que les pratiques de nos adolescents peuvent avoir des effets néfastes sur leur sommeil. L’étude révèle dans un premier temps que 33,5% des adolescents passent plus d’une heure les yeux rivés sur l’écran de leur smartphone après le diner, ayant délaissé celui de la télévision. Pour 14,7% d’entre eux, ce n’est plus une mais deux heures qui sont passées sur ce smartphone après le repas. Plus surprenant encore, 10 à 15% des sujets de cette étude enverraient des textos ou se connecteraient aux réseaux sociaux pendant la nuit, certains allant même jusqu’à programmer leur réveil en pleine nuit pour suivre les actualités de leurs amis.

Art2

Un autre risque peut être lié à l’utilisation d’Internet sur les smartphones. En effet, vous n’êtes pas sans savoir qu’Internet peut parfois cacher de mauvaises surprises et présenter des contenus qui pourraient heurter la sensibilité des plus jeunes. Vous devez savoir que n’importe quel « smartphone » peut se connecter au web, même avec un forfait sans Internet, du moment qu’il a un point de connexion en Wi-Fi. Ceci peut entraîner certains parents à préférer des téléphones plus basiques pour les premiers téléphones de leurs enfants. Certains optent pour des forfaits sans Internet pour éviter ce genre de problématiques.

Autre solution, sans pour autant priver la jeune demoiselle ou le jeune homme d’Internet, sachez que vous pouvez modérer sa consommation d’Internet en choisissant un forfait bloqué qui lui apprendra en plus à maîtriser sa consommation de communication !

Il est également possible de contrôler ses accès à Internet et d’activer, au même titre que sur les téléviseurs, des restrictions parentales. Les principaux opérateurs proposent cette option qui permet de filtrer les contenus directement au niveau du serveur. Une simple demande à votre opérateur et le tour est joué ! Notez cependant que même avec cette option, la connexion en Wi-Fi supprimera cette restriction durant le temps de connexion au point d’accès.

L’âge du premier téléphone reste une question qui divise, mais la plupart des gens s’accordent à dire que la bonne période est le collège, par l’indépendance qu’il donne à nos enfants. Tout est une question de point de vue ! Mais sachez-le, tôt ou tard votre petit bébé viendra vous solliciter pour son premier téléphone, vous développant sa plus fine argumentation, plutôt bluffante pour son âge d’ailleurs, qui se terminera surement par le fameux « en plus tous mes copains ils en ont un ! » ;-)


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Lg_blog_fr 3961 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines