Magazine Santé

OBÉSITÉ: La prise alimentaire doit être adaptée aussi à l'activité professionnelle – Royal Holloway

Publié le 05 septembre 2015 par Santelog @santelog

OBÉSITÉ: La prise alimentaire doit être adaptée aussi à l'activité professionnelle – Royal HollowayBeaucoup plus de sédentarité que de contrôle des apports alimentaires, cette mise en perspective du Royal Holloway, Université de Londres, rappelle comment l’évolution de nos modes de vie a pu contribuer à la montée spectaculaire de l’obésité. L’étude met en avant un point peu évoqué, la forte baisse en 30 ans, de la pénibilité au travail, non suffisamment compensée par une réduction des apports caloriques.

Le recul des auteurs est ici de 30 ans. Nos changements de mode de vie au cours des 30 dernières années ont conduit à une forte réduction de la pénibilité de la vie quotidienne, et, dans la même période, nos apports caloriques ont bien été réduits, mais seulement de 20% en moyenne. Ce n’est pas suffisant, expliquent ici les chercheurs britannique, pour compenser la baisse de dépense énergétique et cela contribue fortement à expliquer pourquoi les taux d’obésité ont presque triplé.

L’étude rappelle :

OBÉSITÉ: La prise alimentaire doit être adaptée aussi à l'activité professionnelle – Royal Holloway
·   à quel point la pénibilité professionnelle a diminué, pour les hommes comme pour les femmes, un facteur important alors que le travail représente une part importante du temps d’éveil et de l’activité quotidienne.

·   L’affectation du temps de loisir a aussi changé. Plus de temps est consacré à la télévision et aux écrans. Quant aux déplacements, les transports en commun ou en voiture sont privilégiés par rapport à la marche ou au vélo.

·   L’organisation du travail impacte également la prise des repas, à l’extérieur plutôt qu’à la maison et contribue ainsi à un apport calorique plus élevé (Courbe ci-contre).

L’activité au travail et la prise alimentaire : Ces grandes conclusions restent basiques et entendues, mais reconstituent une photographie de nos modes de vie  » urbains  » qui appellent à  modifier les comportements d’achat et les offres alimentaires. Un lien tout particulier ressort de ce bilan, le lien entre  travail et prise alimentaire. Avec des implications sur l’offre alimentaire au travail ou à proximité, et, plus largement la révision des apports alimentaires nécessaires avec les nouveaux modes d’activité professionnelle, sous peine de déséquilibre calorique.

En conclusion, nous avons ajusté nos calories, mais pas assez pour compenser la baisse importante de notre activité physique. Et une grande partie de cette baisse provient d’une activité réduite au travail. De nouvelles normes devraient donc prendre en compte l’activité au travail pour réduire cette contribution à l’épidémie d’obésité.

Source: Royal Holloway- University of London 28/08/2015 New study reveals how changes in lifestyle are contributing to dramatic rise in obesity

OBÉSITÉ: La prise alimentaire doit être adaptée aussi à l'activité professionnelle – Royal Holloway
Lire aussi : ÉVOLUTION: La taille de la famille, un facteur d’augmentation de l’obésité

OBÉSITÉ : Mais d’où viendra le progrès ?

Accéder aux dossiers

Obésité de l’enfant (1/6)

Troubles du comportement alimentaire

Plus de 200 études sur le Surpoids et l’Obésité


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Santelog 71170 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine