Magazine Santé

ÉMOTIONS: Elles colorent notre perception du monde – Psychological Science

Publié le 06 septembre 2015 par Santelog @santelog

ÉMOTIONS: Elles colorent notre perception du monde – Psychological ScienceOn dit  » broyer du noir  » ou  » voir la vie en rose « . Cette étude de l’Université de Rochester nous apprend, qu’au-delà de ces expressions, les émotions peuvent réellement affecter les processus visuels de base impliqués dans la perception des couleurs. Ces recherches, présentées dans la revue Psycological Science, montrent, à travers des expériences en laboratoire, que l’humeur et l’émotion peuvent affecter notre image du monde.

Ainsi, les associations que nous faisons entre l’émotion et la couleur dépassent la simple métaphore. Le sentiment de tristesse, par exemple, peut réellement modifier notre perception de la couleur. Plus précisément, nous amener à être moins précis dans l’identification des couleurs sur la gamme bleu-jaune.

Christopher Thorstenson, chercheur en psychologie à l’Université de Rochester, l’auteur principal, rappelle que de précédentes études ont déjà suggéré l’influence de l’émotion sur différents processus visuels et un lien entre l’humeur dépressive et une sensibilité réduite au contraste visuel. Parce que la sensibilité au contraste est un processus visuel de base, impliqué dans la perception de couleur, mais aussi parce que les métaphores courantes étaient peut-être fondées, le chercheur s’est posé la question de  » l’humeur et de la couleur « .

La tristesse et le spectre bleu-jaune : La première expérience a invité 127 participants à regarder un clip riche en émotions (tristesse ou amusement) puis à effectuer une tâche de jugement visuel. Les effets émotionnels des 2 clips avaient été validés par des études précédentes. La tâche de reconnaissance visuelle consistait à affecter une couleur, rouge, jaune, vert ou bleu à 48 ​​mélanges de couleurs présentés de manière consécutive. L’analyse montre que les participants ayant regardé le clip triste sont moins précis dans l’identification des couleurs que les participants qui ont regardé le clip amusant, mais seulement pour les patchs de couleurs situés sur l’axe bleu-jaune. Aucune différence dans la précision des couleurs n’est constatée sur le spectre rouge-vert.

La seconde expérience menée sur le même principe avec 130 participants invités à visionner un clip triste ou un clip neutre confirme ces premiers résultats : Les participants qui ont regardé la vidéo triste se montrent t moins précis dans l’identification des couleurs sur le spectre bleu-jaune.

Les résultats suggèrent que la tristesse est spécifiquement responsable des différences dans la perception des couleurs. Les chercheurs expliquent ces différences par l’influence de l’humeur sur le neurotransmetteur dopamine. Un premier pas pour mieux comprendre t la relation entre l’émotion et la perception des couleurs, ave, certainement des implications, comme des tests visuels d’évaluation psychologique à la clé.

Source: Psychological Science August 25, 2015, doi: 10.1177/0956797615597672 Sadness Impairs Color Perception

ÉMOTIONS: Elles colorent notre perception du monde – Psychological Science
Lire aussi:NEURO: Comment esprit et cerveau façonnent notre image du monde

CORTEX et VISION: Hommes et femmes n’ont pas le même regard -


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Santelog 71170 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine