Magazine Médias

Outlander

Publié le 07 septembre 2015 par Thal @manonthal

Outlander, la série qui finit trash

La série Outlander

Outlander, la série qui finit trash

Je pensais vous écrire un petit article gentillet sur cette série intéressante mais assez politiquement correcte lorsque je suis tombée sur le dernier épisode qui m’a fait complètement changer d’idée sur la série. D’un coup sans aucune sommation, les personnages dépeints pour plaire à un large public et les intrigues se terminant sur base de « Happy End » se sont transformées en des scènes trash auxquelles je ne m’attendais absolument pas. Je ne suis pas choquée facilement et je ne suis pas contre le fait de regarder des séries ou films gores, violents, trash.. Mais là je dois vous avouer que j’ai eu l’impression qu’on était passé d’une histoire aussi sage et propre que celle de Blanche Neige à un truc sordide du style The Human Centripede (non pas la peine de Googleliser) en l’espace d’un épisode.

Pourquoi ? Mais pourquoi les scénaristes ont fait ça aussi violemment ? Je pense que l’un d’eux s’est dit : »Bon les gars, cette petite histoire gentillette me gave, devenons gore et montrons cela bien dans les détails afin de réveiller notre public » ! (D’après les commentaires que j’ai pu trouver sur internet le livre serait encore plus violent et cru. N’hésitez pas à me donner votre avis si vous l’avez lu, car je suis curieuse d’en savoir plus à ce sujet.)

Ah bah mon petit ça réveille ! Autant vous dire que quand certains se sont plaint de la scène très violente de viol dans Millénium, et bien ils peuvent limite se rhabiller car je trouve que c’est du même niveau de sordidité et de trashitude (oui).

Outlander, la série qui finit trash

Mais bref, revenons en à la base de la série, qui ne se définit certes pas par son ultime épisode.

Synopsis :

Les aventures de Claire, une infirmière de guerre mariée qui se retrouve accidentellement propulsée en pleine campagne écossaise de 1743. Elle se retrouve alors mêlée à des histoires de propriétés et d’espionnage qui la poussent à prendre la fuite et menacent sa vie. Elle est alors forcée d’épouser Jamie, un jeune guerrier écossais passionné qui s’enflamme pour elle et la conduit à être déchirée entre fidélité et désir, étant partagée entre deux hommes dramatiquement opposés et deux vies irréconciliables.

Outlander, la série qui finit trash

Mon avis :

L’histoire débute dans l’Angleterre d’après-guerre où la jolie Claire rentre de France où elle était infirmière de guerre. Elle retrouve son mari et ils décident de partir en voyage en Ecosse, sur les traces de la famille du marié. Là, Claire se balade dans un cercle de pierres magiques et se retrouve propulsée 200 ans plus tôt ! Quel choc pour la jeune fille qui est directement agressée et maltraitée par l’armée Anglaise dès son arrivée. Heureusement elle est rapidement secourue par de gentils Ecossais qui la prennent sous leur aile grâce à ses talents de « guérisseuse ».

Dès les premiers épisodes nous rencontrons de gentils Ecossais au franc parler, à l’accent prononcé et qui se révèlent être plus gentleman que les Anglais. Claire devient rapidement un personnage attachant, qui s’intègre peut-être un peu facilement à une époque si reculée. Les Ecossais qui l’accompagnent sont vraiment bien joués et sont des caricatures de l’image que l’on se fait de ces highlanders des temps passés. Les personnages principaux sont rapidement établis et leurs caractères facile à identifier.

Par contre, pas de doute possible, concernant le lien qui va très vite unir les deux héros : Claire et le beau (très beau, quoi qu’un peu puéril) Jamie…

Mais l’intérêt de la série ne repose pas essentiellement sur ce suspens à l’eau de rose là, mais plutôt sur l’acclimatation de Claire à sa nouvelle époque, aux nouvelles mœurs et coutumes Écossaises. Et bien sur.. à son désir de retourner au 20ème siècle.

Outlander, la série qui finit trash

J’ai apprécié la série, bien que certains épisodes m’aient paru un peu longuets ou parfois bêbête. Les solutions tombent souvent à pique et les sauvetages sont toujours trop chevaleresques et improbable pour être réel, mais nous acceptons malgré tout pour l’ingéniosité de l’histoire.

La série se veux tout de même assez « propre » pour la majorité des scènes et des situations bien que quelques passages me détrompent. Comme notamment les deux derniers épisodes qui tranchent vraiment avec ce que j’avais pu voir précédemment de la série. En tout cas, la fin de cette première saison donne envie de continuer, mais il va falloir attendre 2016 bien patiemment.

Outlander, la série qui finit trash

Et donc ?

Pour conclure, si vous aimez les séries historiques, les beaux paysages, les histoires de cœur mais avec tout de même pas mal d’action à l’épée, n’hésitez pas à vous lancer dans cette série et à me dire ce que vous en pensez.

Ma note : 3/5


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Thal 949 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte