Magazine Info Locale

Sète, situation catastrophique…

Publié le 07 septembre 2015 par Particommuniste34200

Rentrée 2015

Nous dénonçons la poursuite de la logique néfaste des réformes qui touchent l’école publique depuis 2002.

Force est de constater que,de Fillon à Valaud-Belkacem en passant par Peillon, c’est la même logique ultra libérale qui vise à démanteler le service public d’éducation,à casser les statuts des personnels et à marchandiser l’école qui s’impose.

L’abandon de la voie professionnelle, bradée sur le marché concurrentiel et juteux de la formation professionnelle est un signal fort.

A Sète, nous serons toujours aux côtés des enseignants et des parents d’élèves qui dénoncent les classes aux effectifs de plus en plus tendus : Collège Paul Valéry,Lycée Joliot-Curie par exemple.

Nous serons toujours aux côtés des jeunes Sétois issus des Bacs généraux,technologiques ou professionnels qui ne parviennent pas à trouver de places dans les BTS qu’ils ont choisis. Cela est d’autant plus scandaleux que la municipalité s’apprête à offrir à l’enseignement catholique privé l’ancien collège Victor Hugo pour y développer cette activité ( payante bien sûr ).

Nous ferons ,cette année, du maintien des établissements sétois dans les réseaux d’éducation prioritaire un axe fort de notre soutien à l’école publique. Partout de la maternelle aux classes post-Bac,nous seronsaux côtés des jeunes,des parents et des enseignants qui lutteront pour que les moyens nécessaires à un enseignement public et démocratique de qualité soient maintenus.

Enfin, nous sommes éffarés par les propos tenus par l’adjointe au maire en charge de l’Education dans l’édition du Midi-Libre du 31 août. Alors qu’au cours des trente dernières années, elle a dirigé cette ville durant un quart de siècle, alors que l’actuelle municipalité est aux affaires depuis 2001, la Droite découvre l’incroyable état d’abandon dans lequel elle a laissé les écoles maternelles et primaires de la ville.Etat que nos élus n’ont de cesse de dénoncer au conseil municipal. Cette déclaration devient carrément indécente quand on sait que cette même adjointe a voté,avec sa majorité il y a quelques mois, l’abandon définitif de la réhabilitation du groupe scolaire Langevin. Rénovation entamée il y a plus de 10 ans et qui ne sera donc jamais terminée.

Quel gâchis ! Quelle gabegie !

Quel aveu, enfin, concernant l’agonie de l’accompagnement des activités périscolaires que nous avions annoncée avec la fin de la régie municipale des transports et l’ababdon des Chalets Saint-Hugues. 60% des classes de neige,vertes ou rousses n’ont pas eu lieu cette année. En lieu et place d’une politique cohérente et volontariste, on offrira au coup par coup une toute petite subventionaux quelques derniers projets individuels qui survivraient.
On a bel et bien tué l’accompagnement des activités périscolaires dans cette ville.

Section du Parti communiste de Sète



Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Particommuniste34200 4195 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte