Magazine Humeur

Il paraîtrait...

Publié le 07 septembre 2015 par Ericguillotte
lundi 7 septembre 2015- que, contrairement à la sauterelle, le grillon est droitier. La sauterelle serait donc gauchère.Certes, vous auriez pu le deviner, mais comme je ne connais ni l’heure de votre coucher ni l’heure de votre lecture et encore moins le degré d’ouverture de vos yeux et de votre encéphale, je précise. Le grillon pose son aile intérieure, appelée élytre, et on pourrait parler d’élytre et d'élytre en buvant des litres et des litres pendant des heures et des heures, la droite, comme un archer, sur l'élytre gauche, qu'il frotte comme sur un grattoir. Mais pourquoi faire ? L’humain a cru distinguer trois types de chants. En tout cas, les scientifiques affirment en avoir interprété trois.Le chant d'appel sexuel, qui est le plus fréquent, et certains ne s’en étonneront pas, et d’autres s’étonneront que les premiers ne s’étonnent pas, chant d’appel sexuel qui a pour fonction d'attirer et d'orienter la femelle vers le territoire du mâle, ce qu’on appelle la phonotaxie, à l’instar de l’amant qui appelle sa maîtresse depuis la banquette arrière d’un taxi pour la prévenir de son arrivée imminente. Le chant de cour est, lui, un prélude. Enfin, il existe une stridulation d'agressivité, afin d'intimider un autre mâle, qui peut aussi accompagner un combat entre rivaux ou exprimer la victoire. Donc, quand vous vous promenez, si vous êtes curieux et voulez tout savoir de la vie des grillons, tendez l’oreille. Le lundi est un joli jour pour ouvrir l’appétit, en apprenant, en réapprenant ou en partageant, n’est-il pas ? - que l'eau froide est plus lourde que l'eau chaude. C’est évident. Montez dans la douche, prenez la chaude, vous vous tiendrez droit et même peut-être chanterez-vous. Ne tournez que le robinet d’eau froide, il est possible que vos genoux plient un peu sous l’effet du jet. Car elle est plus lourde. C’est évident. D’aucuns pourraient affirmer que c’est simplement l’action de l’eau glacée sur le corps qui se frigorifiera. Cette explication est bien trop simpliste pour être acceptée. D’une part parce que faire compliqué peut amuser, et d’autre part parce qu’une explication simple produit un paragraphe court, ce qui ne me plaît guère. Si vous avez l’âme plus scrupuleuse, l’esprit pointilleux, la tendance vérificatrice, prenez un verre d'eau très froide et versez doucement de l'eau chaude colorée, l'eau chaude flottera au-dessus. Car l'eau froide est plus dense et semble donc plus lourde. Le lundi est un joli jour pour ouvrir l’appétit, en apprenant, en réapprenant ou en partageant, n’est-il pas ? - que le petit ruban qu'on met sur les emballages cadeau s'appelle le bolduc. Ce nom est parfaitement ridicule, il n’a aucune classe, aucune distinction, aucune élégance, il faut bien le reconnaître. On peut le dire haut et fort. Même si certains mots nous parlent, on peut affirmer qu’ils n’entendent pas. Le bolduc ne se vexera donc pas de m’entendre affirmer qu’il n’a aucune grâce. Toutefois, pour me faire pardonner, racontons un peu sa vie. Le nom bolduc a pour origine la première ville dans laquelle il était fabriqué, Bois-le-Duc, aux Pays-Bas. C’est au XVIIe siècle que le nom fut altéré en bolduc. De surcroit, cette transformation porte un nom précis, en phonétique, la syncope, qui n’est autre qu’un métaplasme consistant en l'amuïssement d'un phonème ou plus à l'intérieur d'un mot. Bolduc me fait donc la leçon. Derrière cette absence apparente de beauté, il cachait des mots ou expressions inconnus qui ne le sont plus aujourd’hui, même si elles le redeviendront peut-être demain. Le lundi est un joli jour pour ouvrir l’appétit, en apprenant, en réapprenant ou en partageant, n’est-il pas ?

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Ericguillotte 741 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines