Magazine Environnement

Paroles aux acteurs miniers: la Plateforme de Redevabilité Sociale – Mines Cameroun

Publié le 07 septembre 2015 par Nicomak @Myriam_Nicomak

Description de l’organisation

La Plateforme de Redevabilité Sociale – Mines Cameroun (PRS-MC) est une plateforme virtuelle de diffusion d’information et de partage d’expérience entre les différents acteurs du secteur minier camerounais dans le cadre du PRECASEM (Projet de Renforcement des Capacités du Secteur Minier). Cet outil vise à inscrire l’industrialisation de l’activité minière dans une démarche de développement durable et d’intégrer son institutionnalisation dans le développement local à travers le dialogue entre parties prenantes.

Problématique

Riche du plus grand gisement de nickel et de bauxite du continent africain, le potentiel minier du Cameroun, aujourd’hui sous-exploité de façon clandestine et quasiment artisanale, représente une opportunité de diversification économique et de développement social pour le plus grand nombre. Or cette opportunité repose sur l’accompagnement et l’encadrement de ce secteur encore infantile prenant en compte l’attente des parties prenantes.

Enjeux des parties prenantes auquel tente de répondre le projet

Ce projet a pour but de répondre aux enjeux (1) du gouvernement camerounais, (2) des sociétés minières et (3) de la société civile affectée par le développement de l’exploitation, soit de:

  1. Développer la bonne gouvernance du secteur et d’anticiper les vagues de violences liées à l’exploitation pour rassurer les investisseurs;
  2. Améliorer l’image des compagnies pour légitimer leurs activités et attirer de nouveaux clients;
  3. Obtenir le respect de leurs droits et leur environnement.

Objectifs stratégiques auquel tente de répondre le projet

La PRS-MC vise à véhiculer les attentes des parties prenantes pour définir les préoccupations à adresser dans la consolidation du secteur industriel minier et son intégration dans le développement socio-économique et l’environnement local.

Description du projet en place

Financée par la Banque Mondiale et des Fonds de Contrepartie du Cameroun, cette plateforme a été mise en ligne en novembre 2014 pour alimenter la communauté en textes, rapports et études de référence. Un forum a ensuite été intégré comprenant des espaces de discussions et de suggestions catégorisées par thématique. L’équipe en charge du projet envisage de poursuivre la consolidation du PRS-MC en insistant sur les publications de bonnes pratiques en matière de RSE, d’articles scientifiques et de presse, de chroniques ainsi que d’offres d’emplois et de formations. 

Indicateurs de mesure et degré de réussite du projet

A ce jour:

  • 248 messages touchant 87 sujets ont été relayés sur la plateforme (contre 74 messages touchant 12 sujets en février 2015).
  • Elle compte plus de 300 inscrits (contre 225 en février) dont les témoignages ont contribué à faire l’état des lieux du secteur et de ses difficultés internes lors de la Conférence Internationale et l’Exposition sur les Mines au Cameroun (CEMIC) tenue en mai dernier. 

Même si la réalisation des recommandations émises lors de la CEMIC restent à être constatées, l’événement a déjà permis :

  • De communiquer sur des projets sociaux réalisés et proposés;
  • D’obtenir l’appui de l’Union Europénne pour des projets en rapport à la bonne gouvernance;
  • D’obtenir un soutien de 147 millions de FCFA pour des projets d’accompagnement des artisans d’Adamoua, région située au nord du pays.

La plateforme PRS-MC devra également servir d’interface pour la définition des préoccupations lors des trois prochains forums des régions de Beroua, Ebolowa et Garou entre août 2015 et avril 2016.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Nicomak 277 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte