Magazine Environnement

Quand la RSE vaut de l’or

Publié le 07 septembre 2015 par Nicomak @Myriam_Nicomak

Le magazine The New Economy, centré sur l’innovation technologique,énergétique et stratégique a décerné à Gold Fields Ghana, entreprise minière spécialisée dans extraction d’or au Ghana, le prix 2014 de la meilleure politique RSE d’Afrique. Les communautés entourant les entreprises ont des attentes toujours plus fortes en matière de responsabilité sociétale. Ces politiques se développent dans tous les secteurs privés comme publics, sous différentes formes.
Dans le secteur minier, Gold Fields Ghana (GFG) joue un rôle clé. Dans quelle mesure ? Quelles ont été les actions concrètes de GFG en matière de responsabilité sociétale de l’enteprise (RSE ) ?

Créée en 1990, l’entreprise d’extraction d’or a rapidement su prendre en compte et ré

Poignée de main
pondre aux demandes des communautés adjacentes. L’ensemble des actions mises en place dans le cadre de l’éducation, de l’accès à l’eau et à la santé de toutes les personnes affectées d’une façon ou d’une autre par les choix de l’entreprise, en témoigne.

Le premier investissement de l’entreprise concerne sa fondation et donc les communautés de façon indirecte. En effet, pour chaque once (de 24 à 33 grammes) d’or créée, un dollar est reversé à la fondation et 0.5% du profit annuel avant taxation de l’entreprise également. Ainsi, cette approche permet à la fondation d’avoir un financement perpétuel, aussi longtemps que GFG existera. Toutefois, l’or étant, au même titre que le pétrole ou le gaz, une ressource qui s’épuise, l’entreprise souhaite que 10% de sa contribution à la fondation soit mobilisé pour trouver un outil parallèle d’investissement. Ce dernier sera alloué aux communautés pour les aider dans le financement de leur développement social même après GFG.

Outre sa fondation, GFG soutient également l’ensemble de ses communautés de faon directe. En effet, sur 26 millions de financement, un tiers est voué à l’éducation (infrastructure, bourses, frais scolarité). De plus, pour inciter les communautés à améliorer l’accès à l’eau potable, Gold Fields Ghana a mis en place un concours de « Clearest Community », qui récompense les meilleures communautés dans ce domaine. Cette action crée une dynamique au sein des communautés et tire ainsi tout le monde vers le haut. Dans le domaine de la santé, GFG met à disposition de toues les communautés de parties prenantes des structures de santé sur un périmètre de 15 minutes en voiture. GFG a également décidé d’investir  5,5 millions dans l’agriculture sous plusieurs formes : investissements directs et assistance technique aux agriculteurs, renforcement de la chaine de valeur agricole et développement des micro-entreprises.

Ampoule dessinée

Ampoule dessinée

En conclusion, via la création de sa fondation et des actions mises en place pour que celle-ci, les investissements réalisés dans l’éducation, les structures d’accès à l’eau potable, la santé et l’agriculture, GFG joue en effet un rôle clé dans le secteur du développement durable. GFG mérite donc le nom de success story.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Nicomak 277 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte