Magazine Info Locale

Josefina Camus & Méryll Ampe

Publié le 08 septembre 2015 par Mainsdoeuvres

BIOGRAPHIE

JOSEFINA CAMUS
Diplômée en lettres puis en danse (Université des arts et sciences sociales ARCIS, Chili), Josefina part ensuite à la découverte de la scène internationale, à Buenos Aires, où elle se forme à l’improvisation et à la composition, puis en 2011 à New York et à Vienne où elle continue à se former au Movement Research et au Tanzquartier Wien.
En 2011 elle crée le « Laboratorio La Extranjera » où elle invite des artistes de diverses disciplines à expérimenter et pratiquer l’improvisation et la composition en relation avec la perception.
Sa recherche artistique, s’est focalisée sur la perception : comment peut-on la manipuler ? Jouer avec elle pour arriver sur des terrains inconnus, étrangers ? Cette idée a pour vocation de changer nos paramètres de pensée et de ce qu’on suppose connaître. Ses expérimentations se développent en différents formats et espaces : performance, vidéo, installation, photographie.
En 2013 Josefina s’installe à Paris, où elle réalise sa première résidence au 6B avec le projet Démensions. En 2014 elle chorégraphie et interprète le projet Silenthingks en résidence à Micadanses. Depuis son arrivée elle a collaboré avec différents artistes, Meryll Ampe (FR), Curtis Putralk (FR-CH), Pepa Ubera (ES-UK), Cléophée Demoustier (FR), Flavie Trichet Lespagnol (FR) Le Rozier (FR). Elle étudie en parallèle dans le master de recherche et théorie de la danse à Paris 8.
En 2015, elle fait partie des chorégraphes invitées par Luna Paese et Paulina Ruiz Carballido dans le cadre de Géographies en mouvement présenté à Mains d’Œuvres.

MERYLL AMPE
Sculpteur de formation (école Boulle, Paris) Méryll Ampe développe son travail plastique et sonore (batterie, violoncelle, musique électronique) pendant ses études aux Beaux Arts de Paris-Cergy.
Elle déploie des parallèles entre ces deux pratiques en s’appuyant sur l’incorporalité. A partir de sons enregistrés, elle retaille, "triture" la matière sonore, utilisant ordinateur, filtre, oscillateur analogique et lecteur K7. Elle confronte l’auditeur à sa réflexion sur la matérialité du son.
A travers ses divers projets, elle collabore avec des artistes tels que Fabien Zocco, (art numérique), Axelle Remeaud (plasticienne), Fernando Vilchez Rodriguez (cinéaste), Josefina Camus (danseuse) et avec Christian Rizzo (chorégraphe) dans le cadre de l’atelier "In Vivo Electro" du Festival Manifeste à l’IRCAM à Paris.
Elle se produit en concerts dans des festivals : Bruit Blanc, E-Fest (Tunisie) et lieux : aux Instants Chavirés, Mac/Val, Palais de Tokyo et au Centre Pompidou-Metz, invitée pour la rétrospective de Tania Mouraud en juin 2015.
Elle fait aussi partie du collectif parisien Supernova et du label Tsuku Boschi Records.

L’INFO INSOLITE
aime se lover dans du papier ou des cymbales...

PROJET DÉVELOPPÉ À MAINS D’ŒUVRES

Duo formé par l’artiste sonore Méryll Ampe et la chorégraphe Josefina Camus
Elles proposent un dispositif scénique pluridisciplinaire où mouvements et sonorités se confondent. Gestes, respirations, souffles, silences conversent avec le rythme des caisse claire, grosse caisse et cymbales. Leur recherche s’articule entre ces deux disciplines générant des formes de dialogue. Elles créent des espaces d’intervention, tout en respectant leurs individualités. Chacune d’entre elle étant émettrice, la composition nait d’un corps sonore à l’écoute d’un autre corps sonore.

CO-PRODUCTION - SOUTIEN - PARTENARIAT

Josefina Camus et Méryll Ampe sont accueillies à Mains d’Œuvres en résidence de recherche en septembre 2015.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Mainsdoeuvres 11250 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine