Magazine Humeur

Il paraîtrait...

Publié le 08 septembre 2015 par Ericguillotte
mardi 8 septembre 2015

- que le président de la République a tenu une conférence de presse à l'Elysée, une conférence de presse de rentrée. Pour résumer succinctement, plein de choses vont bien, et celles qui ne vont pas trop bien iront mieux bientôt. On peut se réjouir. Car il y a eu des annonces. On doit donc se réjouir encore plus. Ecoutez donc. Le pacte de responsabilité, qui prévoit 41 milliards de baisse de charges et d'impôts pour les entreprises, sera poursuivi en 2016. Moi, je n’y comprends rien, mais je me réjouis, ça a l’air drôlement bien, non ? Et puis, aussi, car ce n’est pas tout, il y aura 2 milliards d'euros de baisses d’impôts pour plus de 8 millions de foyers. Ilparaitrait étant très bien informé, j’ai la liste des noms des 8 millions, ainsi que le montant de réduction pour chacun d’entre eux, mais je manque de place pour la dresser ici. Alors, je vous laisse la surprise, de savoir si vous faîtes partie des heureux élus, et à quelle hauteur vous pourrez sauter de joie. On en reparle l’année prochaine, date anniversaire, ok ? Si j’ai mal compris, mal déduit, mal analysé, ne veuillez tenir compte que de votre propre avis ou optez pour l’opinion qui vous siéra le mieux.


- que certains diront que c’est un lapsus, d’autres que c’est une faute de frappe, d’autres encore que Nicolas Sarkozy devrait consulter un bon ophtalmologiste. Quoi qu’il en soit, la bourde verbale est de taille. Oups ! Oupsissime même ! Lisez plutôt. L’ex-président discourait pour clôturer l’université des Républicains, samedi dernier. Sous le soleil. Peut-être un éblouissement, un rayon dans l’œil. Bon, lisons : Il y a quelque chose auquel je suis très attaché, c'est que la France a toujours été du côté des opprimés, toujours du côté des dictateurs. Ne laissons pas passer la construction phrastique aléatoire de la jolie phrase, ce serait se priver de sourire. Puis, attardons-nous sur la seconde partie de celle-ci. Comment ? Que lit-on ? Que la France a toujours été du côté des opprimés ! C’est parfaitement choquant, historiquement faux, et pourrait faire sortir n’importe quelle porte, ou n’importe qui, de ses gonds. Qu’elle eut été régulièrement du côté des dictateurs, bon, ça, évidemment, ça s’appelle le commerce, les relations internationales, la diplomatie, non ? Si j’ai mal compris, mal déduit, mal analysé, ne veuillez tenir compte que de votre propre avis ou optez pour l’opinion qui vous siéra le mieux.

- que si vous ne connaissez pas Marie Lopez, vous connaissez nécessairement EnjoyPhoenix. Non ? Sérieusement ? C’est une des vlogueuses les plus vues et les plus en vue ! Une vlogueuse, une blogueuse qui publie des vidéos, quoi. EnjoyPhoenix, qui distille habituellement des conseils beauté et lifestyle à sa communauté d'adolescentes, plus d’1 million tout de même, vient de se lancer dans la cuisine, avec Enjoycooking. Pourquoi pas. Proposer des recettes simples pour des résultats succulents, personne ne peut y trouver à redire. Mais il y a eu, dimanche, une petite erreur dans les conseils pour la première recette mise en ligne, la recette de muffins sans gluten. Le conseil température de cuisson, qui est un conseil utile voire essentiel pour faire cuire des gâteaux, a semblé poser problèmes à quelques cuisiniers en herbe. Après avoir, suivant le conseil clair de la vlogueuse star, enfourné au four à 250 degrés pendant environ 40 minutes la préparation culinaire, certains ont vu l’alarme incendie se déclencher, d’autres un morceau de charbon sortir du four. Pire, ce qui n’est pas notre cas, sur les réseaux sociaux, on s’est moqué. C’est mal. Si j’ai mal compris, mal déduit, mal analysé, ne veuillez tenir compte que de votre propre avis ou optez pour l’opinion qui vous siéra le mieux.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Ericguillotte 741 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines