Magazine Santé

Comment réduire son état d’anxiété et d’angoisse ?

Publié le 08 septembre 2015 par Espritphyto

L’anxiété est un état permanent de l’humeur révélant un profond malaise existentiel. Elle se traduit par un doute perpétuel, une inquiétude ou une tension nerveuse. En d’autre termes, les personnes souffrant d’anxiété s’attendent toujours au pire.

Des crises d’angoisse brutales peuvent inopinément survenir entraînant des réactions de panique et de fuite. L’anxiété s’accompagne souvent de malaise physiques: palpitations, spasmes digestifs, insomnie ou envies répétées d’uriner.

Le traitement classique fait appel à des tranquillisants.  Ces anxiolytiques appartiennent pour la plupart à la même série chimique, celle des benzodiazépines. Ces médicaments réduisent certes les tensions émotionnelles mais ne sont pas dénués d’effets toxiques (baisse de mémoire, diminution des défenses immunitaires). De plus, si on s’y habitue il faut augmenter les doses au fil du temps.

Le saviez-vous ? 
Les Français sont les premiers consommateurs au monde de tranquillisants. 

Certaines plantes réduisent l’anxiété en rééquilibrant les nerfs. Les plantes les plus couramment employées en l’occurrence sont l’aubépine, le coquelicot, le houblon ou des régulateurs du sommeil, des labiées aromatiques comme la lavande, la mélisse et le millepertuis.

Avec leurs propriétés antispasmodiques, anti-dépressives et anti-stress, la valériane, la ballote et la passiflore sont une alternative efficace aux benzodiazépines.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Espritphyto 562 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines