Magazine France

Avec Royal, malgré la #cop21, la défense de l’environnement, c’est pas maintenant

Publié le 08 septembre 2015 par Gédécé @lesechogaucho

carte_nuc_2

On savait ce gouvernement et tout particulièrement ce président là  bien peu préoccupés par l’écologie, et le lobby du nucléaire (comme ceux des transporteurs routiers d’ailleurs)  bien davantage écouté que les acteurs plus pertinents de la défense de l’environnement. On en a la triste confirmation aujourd’hui encore avec l’annonce de la fermeture de Fessenheim repoussée à 2018. Compteraient-ils sur un changement de majorité pour ne pas honorer leurs promesses qu’ils ne feraient pas autrement. Sachant en outre que la concrétisation de cette promesse de Hollande encore une fois non tenue (on commence à en avoir l’habitude…) est justifiée par les retards sur l’EPR de Flammanville, qui coûte au contribuable français entre 500 millions et 2 milliards d’euros par an, calculer l’âge du capitaine qui n’est plus dans le navire du développement durable… En mettant bout à bout l’abandon de l’éco taxe, l’étrange position (ou plutôt l’absence de position) de Royal à propos de Nexcis, et le dossier du nucléaire, si l’on a un minimum de convictions écologistes, il y a de quoi être énervé.  Et dire qu’il y a des guignols qui se prétendent écologistes pour soutenir cela…


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Gédécé 134609 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte