Magazine Côté Femmes

Il était une fois un petit poisson dans un bocal

Par Missbavarde @Missbavarde

image

Vous avez déjà ressenti ce sentiment de tourner en rond ? De ne pas être à votre place, vous l’avez pourtant cru mais un jour les portes se sont ouvertes devant vos yeux et vous avez compris que votre endroit est ailleurs. Il est là où vous vous sentez bien, en adéquation avec ce qui vous entoure, là où votre cerveau est en paix, où vous vous sentez serein et calme.

Mon endroit n’est pas ici, à Paris loin de là. Je le ressens de plus en plus, à chaque passage pres de l’océan je le sais, chez moi c’est près de cette étendue bleue c’est comme ça. J’ai eu l’idée de quitter cet univers pour Paris pour de mauvaises raisons, je ne le regrette pas totalement mais je le regrette assez quand même. Bientôt 6 ans que je suis ici et qu’est ce que j’ai de plus qu’à mon arrivée : un chat et un appart. À chaque départ de Paris et à chaque retour c’est de plus en plus difficile, je me sens étouffée, comme prisonnière dans une ville où je ne suis pas à ma place et dans un boulot qui ne m’épanouit pas et que j’espère quitter dans un avenir proche. Je veux autre chose, un métier où l’évolution est possible, un métier où je peux apprendre chaque jour et dans lequel je m’épanouirais. Je sais quel métier je veux exercer, je sais vers quel endroit j’aspire vivre un jour, je sais quel sport me plait et me fait du bien, je me découvre un peu plus chaque jour avec mon autre blog et les sports que je découvre et dans lesquels je m’éclate. Je me suis fixé un objectif, je l’atteindrais :)

image

J ai beaucoup évolué personnellement, je me suis trouvée, je m’écoute plus et je sais ce qui est bon pour moi et ce qui ne me convient pas et je n’ai aucun mal à le dire désormais. Je n’ai plus de honte à dire ce que je pense, plus de mal à me séparer de ceux qui ne m’apportent rien. Paris et les rencontres faites ici m’ont beaucoup déçue majoritairement. Certaines plus que d’autres c’est comme ça, on se y fait. Je connais du monde bien sur, j’ai des potes comme on dit mais de vrais amis, je me le demande. Je rencontre des personnes qui me ressemblent plus ou du moins avec qui je partage plus cette dernière année, et je sais quel monde me convient désormais. Du moins je sais dans quel monde sportif je m’épanouis, je sors souvent de ma zone de confort cette année, je teste, j’essaie, je m’éclate et je fais fi de l’avis des autres. Je suis ma route et elle m’emmènera loin de Paris. Paris ce bocal, moi un petit poisson qui en fait le tour, un peu comme dans le monde de Nemo où le fils de Nemo ne souhaite qu’une chose, s’échapper du bocal. Vivre dans un monde où il fait bon vivre, où je ne sens que les embruns, où les gens sont simples, sans complications. Je ne suis pas faite pour être ici, en dehors du boulot rien ne me retient alors j’en partirais. Je suis un poisson dans un bocal mais pas pour longtemps car je suis désormais assez forte et courageuse pour avancer sereinement et en toute quiétude car j’ai confiance en moi… et c’est bien tout ce qui importe. J’étouffe mais je mène bien ma barque et je suis sur la bonne route alors tout ira bien avec un peu de patience et de confiance en moi. Le soutien je ne le trouve que chez moi et mes rares amis dont une belge qui se reconnaîtra :) il etait une fois un poisson qui sortira de son bocal je vous le promets et surtout je me le promets à moi….


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Missbavarde 473 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte